Martin Reway

Martin Reway s'est fait un nom en Suède

Son pays a pris le huitième rang du Championnat du monde, mais Martin Reway a profité de la plus grande tribune offerte aux joueurs de hockey d'âge junior pour se faire un nom pendant le dernier temps des Fêtes.
Le Slovaque de 18 ans a fait tourner les têtes en Suède en inscrivant 10 points en seulement cinq parties pour prendre le cinquième rang du classement des compteurs du tournoi. Anthony Mantha, du Canada, l'a devancé par un point, mais en disputant deux matches de plus.
Les dirigeants du Canadien de Montréal étaient sur place pour épier leur sélection de quatrième ronde en 2013. La prestation de Reway auprès des meilleurs joueurs de son groupe d'âge au monde ne nuira pas à ses chances de signer un premier contrat professionnel.
«J'ai parlé aux gens du Canadien là-bas. Je ne sais pas s'ils vont m'offrir un contrat. Les dirigeants de l'équipe sont à Calgary cette semaine. Ils seront en réunion. Ils discuteront de ce qu'ils ont vu au Championnat du monde junior. Ils vont sûrement parler des joueurs à qui ils vont offrir des contrats», a expliqué celui qui a inscrit deux points à son premier match à son retour dans l'alignement des Olympiques dimanche.
Martin Reway piaffait d'impatience à l'idée de participer à son deuxième Championnat du monde junior. Il avait surtout hâte de retrouver ses camarades.
«J'ai eu beaucoup de plaisir là-bas. Je pouvais finalement comprendre mes coéquipiers sur la glace. Ils ne me parlaient pas en français! Sérieusement, je pense que la grande surface glacée m'a aidé. C'est assez différent de jouer sur une glace européenne. Je pense que notre équipe a très bien fait. Nous avons presque battu le Canada. Peu de gens s'attendaient à cela.»
En plus d'étourdir les défensives adverses, Martin Reway dit avoir savouré la victoire des siens contre les Allemands. «Ça nous garantissait une place en quarts de finale et ça nous empêchait de nous retrouver dans la ronde de relégation.» Ce fut la seule victoire de la Slovaquie en cinq parties, mais elle n'a pas été déclassée dans la ronde préliminaire en marquant 16 buts pour en accorder 17.
Martin Reway a profité des 10 jours suivant l'élimination de son équipe pour visiter sa mère et plusieurs amis en République tchèque. Son père habite toutefois la Slovaquie.