« Le titre de la saison régulière, c'est bien, mais le plus important, c'est de gagner le dernier match des séries éliminatoires », a affirmé le directeur général des Vikings, Raymond Lavergne, qui a vu son équipe remporter les trois derniers championnats de la ligue.

Les Vikings cèdent leur trône

La saison de la Ligue canadienne centrale junior tier-II tire à sa fin et certains remarqueront une anomalie au sommet du classement.
Avec un seul match à jouer en saison régulière, les Vikings de Casselman ne trônent pas au premier rang de l'ancienne Ligue de hockey junior B de l'Est ontarien ! Bon, ils ne sont pas loin de la tête. Seulement quatre points les séparent de leurs ennemis jurés, les Golden Knights d'Ottawa Ouest (39-7-2). C'est de bonne guerre pour les séries éliminatoires qui vont commencer jeudi prochain à Casselman. Les Vikings (36-8-4) seront confrontés aux coriaces Jets de Metcalfe (30-15-1).
« Le titre de la saison régulière, c'est bien, mais le plus important, c'est de gagner le dernier match des séries éliminatoires », a affirmé le directeur général des Vikings, Raymond Lavergne, qui a vu son équipe remporter les trois derniers championnats de la ligue.
La tâche des Vikings d'aller chercher un quatrième titre consécutif s'annonce toutefois plus ardue. « Nous avons perdu bien des joueurs en cours de route cette année. Nous avions la possibilité de ramener 16 joueurs de l'équipe championne de 2016. Il nous en reste six... Il y a eu beaucoup de va-et-vient. Pour la première fois depuis très longtemps, nous avons atteint le maximum de contrats que nous pouvions attribués dans une saison. Nous demeurons une bonne équipe, mais nous n'avons pas la profondeur que nous avions par le passé. Aussi, nous avions toujours misé sur un excellent gardien. Cette année, nous en avons deux très bons, si bien que je ne sais pas qui va commencer la série jeudi. »
Les Vikings ont perdu quelques gros noms cette saison quand Kyle Colette, Mathieu Galipeau et Maxime Choquette ont quitté l'équipe afin d'être admissibles à jouer dans le junior C à 21 ans puisque les joueurs de cet âge n'auront plus le droit de jouer au niveau junior B l'année prochaine. Aussi, Sébastien Plante a raté deux mois et demi en raison d'une blessure aux côtes. Le capitaine avait marqué 55 buts et 111 points en 43 matches la saison dernière. Il est revenu au jeu la semaine dernière et il a fait sentir sa présence en marquant cinq points en deux matches.
« Nous avons appris à nous débrouiller sans lui, mais Sébastien, ce n'est pas juste les points qu'il amène. C'est aussi son leadership », ajoute Lavergne.
Pour passer au travers des Jets à partir de la semaine prochaine, les Vikings devront se serrer les coudes. « Les deux équipes sont physiques et nous jouons sur des petites patinoires. Celle qui va sortir de la série avec le moins de blessés va gagner. J'espère que nos partisans seront là dès la première ronde parce que ça va être la guerre, surtout que les Jets déménageront à Embrun l'an prochain... »
Les Vikings seront les hôtes des matches 1 et 3 ainsi que 5 et 7 si nécessaire. Ils seront disputés les 2, 9, 12 et 16 mars.