Le directeur-gérant des Castors de Clarence, Jean-Charles Lavictoire.

Le dg des Castors a eu la main heureuse

Les Castors de Clarence Creek n'ont pas l'habitude de modifier leur alignement en cours de saison. Rarement le directeur gérant Charlie Lavictoire transige-t-il avec ses collègues des autres équipes de la Ligue de hockey junior B de l'Est ontarien.
Ça pourrait changer à l'avenir. Lavictoire a bâclé trois transactions cette saison et il considère avoir eu la main heureuse à chaque fois. Dans un premier temps, il a acquis les services des frères Philippe et Sylvain Quesnel, des Vikings de Casselman. Puis, il a obtenu Alec MacKenzie dans un autre échange avec les Vikings et Adam Baxter dans une transaction avec le Canadien Junior d'Ottawa.
Chacun des quatre joueurs acquis joue un rôle important au sein de l'alignement des Castors. Dimanche, ils se sont signalés à leur façon dans une victoire de 5-2 sur les Golden Knights d'Ottawa-Ouest, les meneurs de la division Métro. Philippe Quesnel a été brillant dans la victoire. Il a repoussé 43 des 45 tirs des visiteurs. Il s'agissait de sa sixième victoire en huit décisions avec sa nouvelle équipe. Ses statistiques sont éloquentes: moyenne de buts alloués de 2,82 et pourcentage d'efficacité de.922.
Baxter et MacKenzie, deux jeunes attaquants de 17 ans, ont contribué aussi à la victoire dimanche. Le premier a inscrit l'éventuel but gagnant en plus de fournir une passe sur le but d'assurance. MacKenzie, lui, a orchestré le premier but de l'équipe marqué par Pier-Olivier Fournier.
Quant à Sylvain Quesnel, il a continué à jouer son rôle effacé, mais efficace à la ligne bleue.
Les Castors reprendront le collier dès ce soir (19h20) alors qu'ils affronteront le Canadien Junior à l'aréna de la Côte-de-Sable. Une partie qui aura un impact déterminant sur le classement final de la division. Les Castors accusent présentement un recul de deux points sur Ottawa dans la course pour le deuxième rang.