Le Tchèque Vaclav Karabacek a attaqué le camp d'entraînement des Olympiques avec la confiance d'un joueur qui se sent dans son élément.

Karabacek heureux de son classement

Il est venu au Canada pour avoir plus de visibilité auprès des dépisteurs de la LNH. La tactique semble fonctionner jusqu'à présent.
Vaclav Karabacek s'est montré très satisfait de son 35e rang sur la liste de mi-saison du Centre de soutien au recrutement de la LNH.
« C'est très bon pour moi. Je veux continuer à travailler fort parce que j'aimerais vraiment être repêché en deuxième ou troisième rondes l'été prochain. J'ai trouvé l'adaptation difficile à mes débuts, mais je me sens mieux maintenant sur les petites glaces. Je ne pense pas que j'aurais été classé aussi haut si j'étais resté en Europe. »
De son côté, Alexis Pépin espère gravir les échelons de la liste de la Centrale de la LNH. Classé 136e chez les patineurs nord-américains, l'attaquant de 6' 2 et 220 livres pense qu'une bonne fin de saison pourrait lui permettre d'être repêché plus tôt que son classement de mi-saison.