Julien Pelletier

Julien Pelletier revient chez lui avec un record en poche

Julien Pelletier a terminé sa première saison dans la LHJMQ en beauté en fracassant le record du nombre de buts marqués par un joueur recrue des Screaming Eagles.
L'attaquant de 17 ans a enfilé 25 buts au Cap-Breton alors que l'ancien record de 23 buts avait été réalisé par Viktor Hertzberg pendant la saison 2009-2010.
À présent que la saison régulière est terminée, le hockeyeur de Thurso pourra vivre la fièvre des séries dans son patelin puisque les «Aigles crieurs» ont rendez-vous avec les Olympiques au premier tour des séries éliminatoires.
En consultant le classement au cours des dernières semaines, Pelletier se doutait bien qu'il avait des chances de revenir à la «maison» pendant les séries.
«C'était Gatineau, Québec ou Drummondville que nous pouvions affronter. Je n'avais pas de préférence particulière. La seule différence pour moi, c'est que j'aurai plus de monde pour m'encourager dans les estrades à Gatineau!»
Et comment? À son seul passage en Outaouais au mois de février, environ 300 Thursoliens s'étaient déplacés au centre Robert-Guertin. Ils seront un peu moins nombreux cette fois puisque la visite des Screaming Eagles en février avait été planifiée des mois à l'avance.
Plus jeune, l'ancien de l'Intrépide de Gatineau a eu l'occasion d'assister à des matches des Olympiques pendant les séries éliminatoires. Il n'était pas sur place quand les Gatinois avaient gagné leur dernière coupe du Président en 2008, mais il avait été témoin de quelques matches de Claude Giroux, Paul Byron et compagnie pendant ces séries mémorables.
«Les partisans étaient complètement déchaînés! Je n'avais jamais osé croire que j'affronterais les Olympiques en séries à mon tour à ce moment-là. J'imagine que ça peut être intimidant pour l'équipe adverse, mais c'est nous qui avons le contrôle là-dessus. Il faut ignorer cette foule et éviter de se laisser distraire.»
Les Screaming Eagles ont marqué 260 de buts dans la dernière saison, le troisième plus haut total de la LHJMQ. Julien Pelletier en a fourni 25 à lui seul, dont 11 en avantage numérique et deux autres en désavantage numérique, mais Cameron Darcy (35), Kyle Farrell (35) et Charles-Éric Légaré (34) ont aussi contribué à remplir le filet adverse.
Pelletier a complété le calendrier avec 50 points en 67 matches. Pour une recrue de 17 ans, 25 buts, c'est beaucoup. Au même âge, chez les Olympiques, Émile Poirier en avait compté 15. Auteur de 44 buts à Rimouski à 18 ans cette année, le Gatinois Michaël Joly en avait inscrit 11 l'an dernier.
«J'avais le plateau de 25 buts en tête en début de saison. J'ai appris que ça m'avait permis de battre un record seulement après avoir compté mon 24e but. C'est un bel accomplissement personnel. Maintenant, je veux aider mon équipe à causer une surprise pendant les séries. C'est notre objectif d'équipe.»