Mikhail Grigorenko

De nouveaux Remparts à Gatineau

Les temps ont changé depuis le premier passage des Remparts de Québec à Gatineau au début du mois d'octobre.
À l'époque, la troupe de Philippe Boucher connaissait un mauvais début de saison et elle était débarquée au centre Robert-Guertin dans la peau du négligé. Les Olympiques avaient profité de l'occasion pour l'emporter 3-1.
Ce soir, les rôles seront inversés. Les Remparts (26-12-8) ont repris du poil de la bête, si bien, qu'ils devancent maintenant les Olympiques (26-16-2) par deux points dans le haut du classement congestionné de la LHJMQ.
Même si elle était très compétitive, l'équipe de la Vieille capitale n'était pas considérée parmi les équipes favorites pour remporter le championnat de la saison après la date limite des transactions. La donne a changé quand les Sabres de Buffalo ont décidé de retourner Mikhail Grigorenko à Québec après le 10 janvier. Le grand centre de 6'2» n'a pu retrouver sa place dans le vestiaire des Sabres après avoir été prêté à l'équipe nationale russe au dernier Championnat du monde junior.
Pour Benoît Groulx, ce troisième Européen dans l'alignement des Remparts vient modifier le tableau des principaux aspirants aux honneurs du circuit Courteau.
«Ça vient les propulser parmi les favoris. L'ajout de Grigorenko permet à Québec de se comparer à Drummondville et Baie-Comeau, les deux équipes qui ont fait les plus grosses acquisitions à la dernière période des transactions. On est obligé de considérer ses trois clubs comme étant les meilleurs de la ligue.»
L'attaque des Québécois sera méconnaissable par rapport à leur dernière visite en Outaouais.
Mikhail Grigorenko a passé une bonne partie de son premier match entouré de Nick Sorensen et Adam Erne, deux autres joueurs qui ont pris part au Championnat du monde junior. Olivier Archambault, 20 ans et premier choix du repêchage 2009 de la LHJMQ, était dans un deuxième trio avec Anthony Duclair et Fabrice Herzog. Duclair est le troisième compteur de la LHJMQ alors que le Suisse Herzog récolte environ un point par match.
Le capitaine, Kurt Etchegary, formait quant à lui un trio énergique avec l'ex-Olympique Adam Chapman et la recrue Zach Moody en pleine éclosion.
La défensive des Olympiques devra assurément faire du temps supplémentaire ce soir. Pas besoin de faire un dessin à Alexandre Carrier.
«Il faudra porter attention aux petits détails. Les Remparts ont beaucoup de joueurs habiles. Si nous parvenons à les brasser un peu, ça devrait nous aider. Il faudra être éveillé pendant 60 minutes. Défensivement, nos bâtons devront être placés près de la rondelle pour empêcher des tirs ou des passes», a dit celui qui se mesurera à Grigorenko pour la première fois de sa carrière junior.
Brassard devant le filet
Devant le filet, les Olympiques seront confrontés au Gatinois François Brassard. Ce dernier représente également une menace offensive! Le gardien de 19 ans a déjà amassé quatre passes cette saison. C'est autant que le défenseur de 20 ans Francis Lambert-Lemay. «J'aime faire de longues passes. Mes quatre passes ont été sur des buts de Duclair qui utilise sa vitesse pour surprendre les défensives adverses», a indiqué Brassard.
Chez les Olympiques, Benoît Groulx a indiqué que Robert Steeves serait son partant s'il était suffisamment à l'aise pour reprendre son filet après avoir été blessé au genou pendant le dernier voyage de l'équipe. Le gardien de 20 ans a participé à tous les entraînements cette semaine.
Taylor Burke effectuera aussi un retour au jeu. Sans son capitaine, l'équipe n'a pas démontré la même fougue dans le dernier voyage à Baie-Comeau et Chicoutimi.
Jfplante@ledroit.com