L'ailier rapproché des Vikings du Minnesota, Kyle Rudolph a marqué le touché décisif en prolongation.

Les Vikings surprennent les Saints 26-20 en prolongation

LA NOUVELLE-ORLÉANS — Kirk Cousins a rejoint l’ailier rapproché Kyle Rudolph avec une passe de quatre verges sur un troisième essai et les buts en prolongation, et les Vikings du Minnesota ont arraché une victoire de 26-20 aux Saints de La Nouvelle-Orléans dans un match de premier tour des éliminatoires de la NFL, dimanche après-midi.

Avec cette victoire, les Vikings auront rendez-vous avec les 49ers de San Francisco, équipe classée au premier rang dans l’Association nationale, samedi après-midi lors des éliminatoires de sections.

«Bon, nous allons y aller une semaine à la fois, mais les Saints sont vraiment à prendre au sérieux, a déclaré Cousins. C’est un environnement vraiment difficile.»

«Ç’a été une victoire d’équipe, a ajouté le quart des Vikings. Nous avons couru, nous avons été bons en défensive. Ça prend de l’excellent travail pour limiter cette attaque à 20 points. Les unités spéciales nous ont donné de bonnes positions sur le terrain tout au long du match. Et ensuite, nous avons été capables de compléter le jeu, à la fin, avec Rudy.»

Il s’agissait de la première victoire à l’étranger en séries des Vikings depuis le 9 janvier 2005, quand ils avaient battu les Packers de Green Bay au Lambeau Field. Pour les Saints, il s’agit d’une deuxième année de suite où leur saison prend fin au Superdome et en prolongation.

Cette décevante conclusion pour les Saints (13-4), favoris pour se qualifier pour le tour suivant, survient presque un an après leur revers face aux Rams de Los Angeles lors de la finale d’association, dans un match marqué par un jeu controversé qui a tourné à l’avantage des Rams vers la fin du temps réglementaire.

Le demi-offensif Dalvin Cook a été la bougie d’allumage des Vikings (11-6) avec des gains totaux de 130 verges, et deux touchés.

De son côté, Cousins a récolté des gains de 242 verges par la passe et lancé une passe de touché. Sa journée de travail a été marquée par un jeu aérien de 43 verges à Adam Thielen lors de la première série à l’attaque de la période de prolongation, permettant aux Vikings de se rendre jusqu’à la ligne de deux verges des Saints.

La table était mise pour le touché de la victoire.

La reprise du touché décisif semblait montrer que Rudolph avait illégalement poussé le demi de coin P.J. Williams tout en sautant pour effectuer l’attrapé qui allait mettre fin au duel.

Le président des officiels de la NFL, Al Riveron, a indiqué que la ligue avait révisé le jeu sous plusieurs angles et elle a conclu qu’il y avait eu «du contact de la part des deux joueurs, mais que rien ne méritait une pénalité».

L’entraîneur-chef des Saints, Sean Payton, a insisté sur le fait que les Vikings «méritaient la victoire».

«[Les Saints] ont exercé une pression intense et Kirk a effectué une superbe passe, a déclaré Rudolph. Je suis tellement fier des gars. Je suis fier de Kirk, qui a fait fi du bruit, qui est venu ici et qui a joué un grand match.»

La brigade défensive des Vikings a forcé le quart Drew Brees à commettre deux revirements. Les Saints avaient complété la saison régulière avec seulement huit revirements, un record de la NFL.

Brees a été plaqué derrière sa ligne de mêlée en trois occasions, et a complété le match avec 26 passes réussies en 33 tentatives pour des gains de 208 verges, une passe de touché et une interception.

Les Saints accusaient un recul de dix points au début du quatrième quart, mais Brees a amorcé la remontée en lançant une passe de touché de 20 verges à Taysom Hill. Du travail efficace de la défensive des Saints après que Brees eut été victime d’un échappé et un placement de 49 verges de Will Lutz avec deux secondes au cadran ont forcé la prolongation.

«Ils ont réussi plus de jeux que nous, a laissé tomber Payton. Ils ont mieux porté le ballon que nous.»

Hill a mené tous les porteurs de ballon des Saints avec 50 verges au sol. Alvin Kamara a récolté 21 verges en sept courses.

«Les deux défensives ont bien joué, a observé Payton. Nous arrivons en prolongation et ils ont fait plus de jeux ici et là et qui ont fait la différence.»

Le premier revirement de Brees est survenu sur une longue passe vers Ted Ginn tard en première demie. Le maraudeur des Vikings Anthony Harris a saisi la passe tout en tombant au sol sans qu’on ne le touche. Il s’est relevé et a couru sur une distance de 30 verges, ramenant le ballon à l’intérieur du territoire des Saints.

Cette interception a mené au premier touché de Cook sur une course de cinq verges, permettant aux Vikings de prendre une avance de 13-10, leur première du match.