Mathieu Joly va traîner plusieurs joueurs des Tyrans avec lui à St-Eustache où il a rejoint le groupe des entraîneurs des Bisons.
Mathieu Joly va traîner plusieurs joueurs des Tyrans avec lui à St-Eustache où il a rejoint le groupe des entraîneurs des Bisons.

Les Tyrans dispersés à travers la LBJÉQ

À défaut d’avoir un club dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) en 2020, certains joueurs des Tyrans de Gatineau pourront quand même lutter pour le championnat dans une saison écourtée par le virus de la Covid-19.

Dix-sept de leurs joueurs ont été réclamés dans un repêchage spécial de dispersion lundi soir, dont huit par les Bisons de St-Eustache.

Le Royal de Repentigny et les Pirates de Laval ont réclamé quatre joueurs chacun alors que le joueur de champ intérieur Peter Vryonis a été le seul joueur des Tyrans à être réclamé par les Orioles de Montréal.

Seuls les quatre autres clubs de la division des Tyrans avaient le loisir de venir piger dans le bassin des joueurs de l’Outaouais alors que le club a suspendu ses activités pour la saison 2020.

Passionné de baseball, même l’entraîneur-chef Mathieu Joly ira prêter main-forte aux Bisons de St-Eustache, une des équipes favorites pour gagner le championnat de la prochaine saison, qui devrait débuter le 15 juillet avec un calendrier réduit de 21 matches pour les 12 équipes de la ligue.

«J’aime le baseball. Je suis attaché à mes joueurs. Stéphane Pétronzio et Sébastien Boucher [les propriétaires du club] ont été gentils de me libérer pour la saison. Les Bisons m’ont tendu la main et j’espère pouvoir attirer plusieurs de nos joueurs à St-Eustache parce que nous aurons un méchant bon club là-bas», a dit Mathieu Joly mardi.


« Je risque d’être entraîneur au troisième coussin et je serai comme un entraîneur des Yankees de New York. »
Mathieu Joly

À son avis, les Bisons ont réalisé un coup de maître en mettant la main sur le duo de Marcel-Maxime «B.B.» Lacasse et Alexis Cadieux dans ce repêchage spécial.

Des étalons

«Nous avions le premier choix. Lacasse et Cadieux ont 22 ans. Ils font partie de l’élite de la ligue. Il fallait faire un choix. BB a été choisi premier et à notre grande surprise, Alexis était encore là au deuxième tour, quoiqu’il avait déjà affiché ses couleurs en disant qu’il avait une préférence pour les Bisons. C’est un petit terrain à St-Eustache et ces deux gars-là sont capables de taper la boulette. Je risque d’être entraîneur au troisième coussin et je serai comme un entraîneur des Yankees de New York. Je vais les laisser frapper! Ces deux étalons peuvent faire la différence à tous les matches.»

Quand les Tyrans ont annoncé la suspension de leurs activités en raison de l’incertitude créée par le coronavirus, Stéphane Pétronzio avait indiqué que seul Pierre-Olivier Avoine allait peut-être vouloir jouer ailleurs dans le circuit Brulotte en 2020. Assurément, la donne a changé.

Lacasse et Cadieux ont l’intention d’aller terminer leur carrière junior avec les Bisons. Ils rejoindront aussi Jonathan Lamarche, qui avait déjà été réclamé au dernier repêchage quand les Tyrans l’avaient laissé sans protection.

Félix Robertson et Yanick Paradis, deux membres de l’ABC, ont été réclamés par les Bisons et seront admissibles pendant les séries éliminatoires. Xavier Lemieux-Morissette appartient aussi aux Bisons, mais une blessure va le tenir à l’extérieur du terrain cet été. Danick Roussel serait toujours en mode réflexion. Martin Vincelli-Simard est déjà aux États-Unis et ne jouera pas. Dylan Campeau représente aussi un cas incertain pour les Bisons.

Pierre-Olivier Avoine a quant à lui été réclamé par le Royal de Repentigny où il pourrait lancer quelques matches. Mathieu Joly s’attend à ce que les autres joueurs repêchés par le Royal restent à Gatineau cet été. Il s’agit de Jérémy Picard, Sébastien Simard et Kevin Spooner, qui serait par contre disponible pour les séries.

À Laval, Tyler Charette devrait se rapporter où il sera utilisé comme lanceur de relève et receveur. Richard Makarios, qui est natif de Montréal, devrait aussi jouer pour les Pirates. Le talentueux Rémi Patry ne compte pas sortir de la région alors que Félix-Antoine Chénier-Rouleau pourrait jouer pendant la saison, mais pas pendant les séries parce qu’il sera rendu aux USA.