« Quand tu vas chercher des gars qui sont plus jeunes, ils ont encore tout à prouver. Ces gars-là rêvent toujours de monter», croit le gérant des Tyrans, Mathieu Joly.

Les Tyrans complètent leur formation pour le Championnat canadien

Le Championnat canadien de baseball U21, c’est pour très bientôt. Les meilleures formations au pays se retrouveront au parc Sanscartier, sur le bord de la rivière des Outaouais, dans une semaine, jour pour jour.

En tant que formation hôtesse, les Tyrans de Gatineau avaient le droit d’aller chercher du renfort. 

Leurs dirigeants ne se sont pas privés. Ils ont gardé seulement huit de leurs joueurs. 

Ils ont recruté huit autres qui évoluent normalement au sein d’autres formations de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ). 

Ils ont complété leur formation avec quatre espoirs qui ont passé les derniers mois avec la formation U17 de l’Académie de baseball du Canada (ABC).

«Nous sommes allés chercher des jeunes, comme des vétérans. C’est un bon mélange. Les kids ont beaucoup de volonté. Quand tu vas chercher des gars qui sont plus jeunes, ils ont encore tout à prouver. Ces gars-là rêvent toujours de monter», croit le gérant des Tyrans, Mathieu Joly.

À défaut d’avoir beaucoup d’expérience, les joueurs U17 ont passé les derniers mois à prendre part à différents tournois, aux États-Unis. 

«Ils ont affronté des lanceurs qui possèdent une bonne vélocité. Ils devraient être bien préparés», croit Joly.

Deux des joueurs de l’ABC - le lanceur Sébastien Simard et le voltigeur Félix Robertson - sont originaires de l’Outaouais. 

Ils pourront rester à Gatineau au terme du tournoi national. 

Ils pourront prêter main-forte aux Tyrans, lorsque débuteront les séries éliminatoires de la LBJÉQ.

Joly veut d’abord penser au Championnat canadien. 

«Nous visons une médaille. Rien de moins.»