Le Japon a commencé à autoriser jusqu’à 5000 spectateurs à ses matches, ou 50 % de la capacité du stade - selon la plus petite des deux.
Le Japon a commencé à autoriser jusqu’à 5000 spectateurs à ses matches, ou 50 % de la capacité du stade - selon la plus petite des deux.

Les spectateurs sont de retour dans les stades de baseball au Japon

TOKYO — La ligue professionnelle de baseball au Japon a amorcé sa saison différée il y a trois semaines. C’est maintenant aux spectateurs d’être de retour dans les stades.

Après avoir joué devant des gradins vides au début, le Japon a commencé à autoriser jusqu’à 5000 spectateurs à ses matches, ou 50 % de la capacité du stade - selon la plus petite des deux. Les dirigeants espèrent permettre une capacité à 50 % à partir du 1er août.

La J-League japonaise de football permet également aux amateurs de revenir, à compter de vendredi, selon les mêmes protocoles.

«Je pense que commencer avec 5000 spectateurs est une bonne idée, a mentionné Hidetoshi Yuasa, qui a assisté au match de vendredi entre les Lotte Marines et les Seibu Lions, disputé à la périphérie de Tokyo, dans la banlieue de la préfecture de Chiba.

«Si la situation empire à cause de cela, nous n’avons pas d’autre choix que de revenir comme avant. Je pense que c’est une bonne idée de l’essayer comme ça», a-t-il ajouté.

Le Japon a largement réussi à contrôler la COVID-19 avec environ 1000 décès attribués à la pandémie de coronavirus. Les États-Unis, avec une population environ deux fois et demie plus importante, ont enregistré plus de 130 000 décès.

Tokyo a toutefois signalé plus de 200 nouveaux cas à chacun des derniers jours. C’est le nombre le plus élevé dans la capitale japonaise depuis avril.

Les amateurs devaient utiliser un désinfectant pour les mains et se faire prendre leur température lorsqu’ils entraient dans le stade. Les boutiques étaient ouvertes et la nourriture et les boissons étaient en vente, mais l’alcool n’était pas autorisé.

Des restrictions ont également été imposées à propos des encouragements autorisés, un élément incontournable des matches au Japon.

«C’est un peu triste que nous ne puissions pas acclamer comme nous le faisons habituellement, a noté Mai Kojima, amateur des Marines. Mais je suis sûr que tout reviendra à la normale. Je suppose que nous devrons juste être patients pour l’instant.»