Les Sénateurs échappent un point face aux Coyotes

Il n’y a pas que le Canadien de Montréal qui perd contre les Coyotes de l’Arizona, les Sénateurs d’Ottawa ont également échappé un point contre eux samedi au Centre Canadian Tire.

L’attaquant québécois Anthony Duclair a complété un tour du chapeau en marquant le but gagnant à 1:23 minute de la prolongation pour procurer un gain de 3-2 aux visiteurs devant 16 471 amateurs, son tir passant entre les jambières du gardien Mike Condon avant de franchir tout juste la ligne des buts.

Duclair avait auparavant profité d’une gaffe de Condon, qui a tout simplement raté une rondelle qui arrivait vers lui, pour créer l’égalité au milieu de la troisième période.

«J’ai vu une chance de faire un jeu, c’était la bonne décision, mais j’ai juste mal exécuté, j’ai raté la rondelle. Je voulais envoyer la rondelle au-delà de Duclair, je vais devoir travailler là-dessus à l’entraînement... C’était une bonne bataille et on va prendre le point pour s’en aller à New York», a commenté Condon après ce match où il a fait face à 22 lancers.

Duclair l’a aussi déjoué en échappée à la dernière minute du premier premier tiers, répliquant au but de Mark Stone, son 13e de la saison.

«Nous avons poursuivi sur le momentum de notre match à Montréal [jeudi, gain de 5-4]. C’était un bon effort de tous les gars et c’est beau à voir, toutes nos quatre lignes fonctionnaient. On croit encore à notre système, malgré notre mauvais début de saison», a dit l’ancien des Remparts de Québec.

Beaucoup de points perdus

Les Sénateurs (8-4-6) ont maintenant une fiche de 2-6 en prolongation cette saison, ce qui commence à faire beaucoup de points laissés à leurs adversaires. Ils ont une fiche de 4-4-5 à la maison, eux qui disputeront maintenant 10 de leurs 11 prochains matches à l’étranger (où leur fiche est de 4-0-1), à commencer par celui de dimanche contre les Rangers à New York. Les Coyotes remportaient un deuxième gain de suite pour porter leur dossier à 4-15-3.

La troupe de Guy Boucher a été blanchie en cinq avantages numériques, incluant un en fin de match et début de prolongation où le gardien Anti Raanta a frustré Bobby Ryan de la jambière.

«Nous avons raté plusieurs chances d’ajouter à notre avance, la rondelle ne voulait juste pas rentrer, a commenté Boucher. Mais on devrait être capable de gagner ce match 2-1. “Condo” a juste raté la rondelle, tout le monde a vu la même chose que moi. On a aussi fait un mauvais changement auparavant, qui a été coûteux. Ce n’est pas gênant de perdre contre eux, c’est un club de la LNH, mais on doit gagner ce match 2-1.»

Mark Borowiecki a marqué l’autre but des locaux, sautant sur une rondelle déviée par Jean-Gabriel Pageau. C’était un deuxième but cette saison pour Borowiecki, qui n’en avait jamais compté plus qu’un dans une même saison. 

«Nous n’avons pas mal joué, mais on n’a pas assez bien joué pour gagner. Dans une situation de deux matches en deux jours, le premier match est énorme, les deux points sont importants. Nous avons maintenant du pain sur la planche [pour dimanche]», a dit Borowiecki.

Le centre Matt Duchene a été blanchi pour un quatrième match de suite dans son nouvel uniforme, lui qui a obtenu cinq tirs au but.

«Nous n’avons pas joué un mauvais match, mais on n’est pas sorti avec le résultat qu’on voulait. C’est notre faute, c’est un club que l’on devrait battre si vous regardez le classement. Mais ils ont bien joué, il faut leur donner du crédit. Ils ont capitalisé sur leurs chances et ils nous ont forcé à commettre des erreurs au mauvais moment, en plus de bien jouer en désavantage numérique», analysait le capitaine Erik Karlsson, blanchi lui aussi alors qu’il a raté une interception de la passe qui a permis à Duclair de s’échapper au premier vingt.