Le joueur du Canadien Kenny Agostino entre en collision avec Mark Stone (à gauche) et Dylan DeMelo à la troisième période.

Les Sénateurs blanchissent un Canadien peu inspiré 3-0

Ça ne voudra plus rien dire lorsque la saison régulière se mettra en branle jeudi prochain, mais les Sénateurs d’Ottawa ont donné quelques signes encourageants à leurs partisans samedi soir au Centre Canadian Tire.

À leur dernière sortie du calendrier préparatoire, ils ont remporté une deuxième victoire de suite en blanchissant un Canadien de Montréal peu inspiré 3-0 devant 15 398 amateurs.

Le gardien Craig Anderson a repoussé 19 tirs pour donner l’impression qu’il pourrait rebondir de sa difficile campagne 2017-2018, tandis que Matt Duchene a continué son bon travail du camp d’entraînement en y allant d’un but — son troisième en quatre parties — et une passe.

Tom Pyatt, en profitant d’un moment de faiblesse du gardien du Tricolore Carey Price, et Bobby Ryan, en avantage numérique, ont également secoué les cordages pour les locaux, qui finissent avec une fiche de 2-4-0 en matches hors-concours. Les hommes de Claude Julien, eux, ont compilé un dossier de 4-3-0 en ce mois de septembre.

«Je pense que nous avons évolué, c’était notre but [au camp], de s’améliorer chaque jour sans regarder en avant. Lors des deux derniers matches, nous avons été solides. Plusieurs phases du jeu ont été améliorées, j’ai aimé notre jeu en zone défensive, notre présence au filet adverse, le jeu de puissance sauf le dernier. Et nos deux gardiens ont tous deux connu de très bons matches pour finir la présaison. On a vu beaucoup de bonnes choses», a analysé l’entraîneur-chef Guy Boucher après coup.

Les Sénateurs n’ont plus qu’une décision à prendre à la ligne bleue, alors qu’ils ont donné une dernière chance à Ben Harpur et Christian Jaros de se battre pour le poste de septième défenseur pour amorcer la campagne. Laissé de côté samedi soir tout comme le vétéran Cody Ceci, le défenseur Maxime Lajoie semble assuré de sa place. Guy Boucher a dit en matinée qu’il va commencer la saison avec les 13 attaquants qui étaient encore au camp, soit les 12 en uniforme samedi ainsi que le jeune attaquant Colin White. «On ne prendra pas une décision tout de suite à la ligne bleue, on va aller au Mont-Tremblant avec huit défenseurs et on va prendre une décision plus tard», a dit Boucher à ce sujet, lui qui tiendra une retraite de deux jours avec ses joueurs de dimanche à mardi dans ce village de villégiature.

En attaque, c’est donc dire que les espoirs Brady Tkachuk et Alex Formenton, tous deux âgés de 19 ans, commenceront la saison régulière dans la LNH. L’équipe pourra continuer à les évaluer lors des neuf premiers matches de la saison, mais ils ont encore montré contre le Canadien qu’ils devraient être des rouages importants en attaque. Tkachuk a préparé le but de Duchene de belle façon en passant entre deux défenseurs pour ensuite lui refiler la rondelle. Formenton, lui, a encore montré ses talents de patineur en battant Karl Alzner de vitesse en troisième période, avant de se buter au gardien Antti Niemi, venu en relève à Price après 40 minutes de jeu.

«C’était pas mal cool d’entendre l’entraîneur dire que c’était décidé en attaque. C’est une étape, mais il y en a encore une couple à venir. J’étais confiant en mes chances et je pense que j’ai assez bien joué. Je me suis amélioré tous les jours», a souligné Tkachuk, le quatrième choix au dernier repêchage.

Devant son filet, Craig Anderson a aimé le jeu des siens, alors que la plupart des tirs auxquels il a fait face étaient de la routine. 

«Nos gars achètent le concept d’un jeu d’équipe. Je pense que ça a paru lors des deux derniers matches. Les gars paient le prix pour bloquer des tirs. Que ce soit un gars de 19 ans ou de 30 ans, tout le monde semble jouer de la même façon... Nos attaquants se replient bien et nous sommes capables de faire une première passe, ce qui est énorme. Nous sommes tous sur la même page et ça fait qu’on ne donne pas de surnombres à l’adversaire. Et quand on le fait, on sait comment y réagir», a noté le cerbère de 37 ans.

À l’autre bout, Price a arrêté 18 des 21 tirs auxquels il a fait face, et Niemi a été parfait face aux 10 lancers dirigés vers lui.

Les Sénateurs amorceront le calendrier régulier jeudi en recevant la visite des Blackhawks de Chicago.