Fred VanVleet a été magistral pour les Raptors, lundi.
Fred VanVleet a été magistral pour les Raptors, lundi.

Les Raptors entament bien la défense de leur titre

La Presse Canadienne
LAKE BUENA VISTA - Fred VanVleet a brillé avec 30 points et les Raptors de Toronto ont bien entamé leur série de premier tour face aux Nets de Brooklyn, l’emportant 134-110, lundi.

VanVleet a été magistral sur de longues distances avec un rendement de 8 en 10, pour les tirs de trois points.

«J’ai essayé d’être méthodique, a dit VanVleet. Les passes étaient là, les opportunités aussi. Après que j’en aie réussi quelques-uns, je savais que j’allais avoir un gros match.»

Il a aussi été complice de 11 paniers, menant les siens dans cette catégorie aussi, de loin.

Réserviste, Serge Ibaka a amassé 22 points, quatre de plus que Pascal Siakam.

Kyle Lowry a inscrit 16 points, Marc Gasol 13 et OG Anunoby 12.

Siakam a mené le club avec 11 rebonds.

Toronto avait 10 points de coussin avant la moitié du premier quart, en route vers une avance de 22 points à la demie.

Un relâchement au troisième quart a été largement compensé par la suite (39-24 Raptors au dernier quart).

«Les Nets ont augmenté leur intensité au troisième quart, a dit VanVleet. Nous aimerions bien gagner par 40 points, mais ça ne va pas arriver. Ce sont des pros eux aussi.»

Timothé Luwawu-Cabarrot a mené Brooklyn avec 26 points, sept de plus que Joe Harris.

Garrett Temple a tenté 10 tirs de trois points, mais un seul a touché la cible.


« Nous générons nous-mêmes l’adrénaline. Mais c’est sûr que c’est le jour et la nuit. Vous ne pouvez pas recréer ce qu’amènent 20 000 des meilleurs partisans au monde »
Fred VanVleet, des Raptors, à propos de l’ambiance d’un match des séries dans la bulle

Les Raptors ont repris la défense de leur titre en montrant un dossier de 7-1 durant les matchs de classement.

VanVleet a été questionné à propos de l’ambiance d’un match des séries dans la bulle, en l’absence de réels partisans.

«Nous générons nous-mêmes l’adrénaline, a-t-il confié. Mais c’est sûr que c’est le jour et la nuit. Vous ne pouvez pas recréer ce qu’amènent 20 000 des meilleurs partisans au monde.

«Mais j’aime notre énergie et notre concentration. À ce point-ci d’une saison, si vous avez besoin de sources de motivation, vous êtes probablement dans le pétrin.»

Le deuxième match de la série sera présenté mercredi, à 13h30.