Les Olympiques ont perdu le premier round de la Bataille de l’autoroute 50, vendredi soir, au centre Robert-Guertin.

Les punitions coulent les Olympiques

Pour la fin de semaine des rivalités dans la LHJMQ, les Olympiques de Gatineau s’attendaient à une solide opposition de l’Armada de Blainville-Boisbriand, mais aux termes de la première manche de la Bataille de l’autoroute 50 sur la glace du centre Robert-Guertin, ce sont avec les arbitres que l’équipe locale avait l’impression de rivaliser !

À forces égales, les protégés d’Éric Landry ont assurément eu le meilleur sur ceux de Joël Bouchard. Le problème, c’est que les hommes zébrés ont décerné neuf pénalités mineures aux Olympiques durant la rencontre contre seulement deux pour à l’Armada.

Les locaux ont réussi à écouler les huit premières punitions sans égratignures, mais sur la neuvième, Alex Barré-Boulet a eu l’occasion de marquer le but de la victoire. Son deuxième but du match a donné un gain de 4-3 aux visiteurs sous les huées d’une faible foule de 1542 spectateurs au « Vieux Bob ».

Dans son esprit, Éric Landry trouve que ses adversaires n’auraient pas dû recevoir un avantage de 9-2 au chapitre des jeux de puissance.

« La distribution des punitions ne représente pas ce que j’ai vu de mon angle. Nous avons mérité certaines punitions autant que de l’autre côté, certaines infractions n’ont pas été appelées. À la fin, ce sont les arbitres qui décident, mais c’est certain que nos punitions nous ont coupé le momentum du match. »

Comme lors du match remis en raison du brouillard, les Olympiques (3-2-1) ont amorcé la partie en force. Après 10 minutes, ils menaient 9-1 au chapitre des tirs, mais ce sont les visiteurs qui menaient quand même 1-0 grâce à un but de Charles-Antoine Giguère.

Même si les Gatinois avaient passé la fin de la période au cachot, ils étaient rentrés au vestiaire avec un avantage de 12-6 dans les tirs. Seul le brio du gardien Francis Leclerc avait permis aux visiteurs de conserver leur avance dans le premier vingt.

Dans le deuxième tiers, Giordano Finoro a enfin pu battre Leclerc grâce à l’insistance de Vitalii Abramov près du filet, mais Alex Barré-Boulet a redonné l’avance à l’Armada (6-1-0) en profitant d’une cage laissée déserte par Mathieu Bellemare dans une descente à deux contre un.

Premier but de C.-A. Roy

Les Olympiques n’avaient pas dit leur dernier mot. Utilisant sa vitesse fulgurante, Charles-Antoine Roy a soutiré la rondelle à un défenseur qui jonglait avec le disque pour se diriger droit au but et d’un tir vif, il a égalé la marque 2-2.

C’était le premier but dans la LHJMQ du Gatinois de 18 ans. « Je me sens bien là. C’est un but typique pour moi. J’ai utilisé ma vitesse et mon lancer. J’ai vu la petite ouverture dans le haut du filet, mais je n’ai même pas visé. J’ai juste tiré. »

Les punitions à répétition ont fini par faire mal aux Olympiques dans la troisième période. L’Armada a commencé à sérieusement menacer Mathieu Bellemare quand elle a eu un avantage numérique double, mais les Gatinois se sont défendu à merveille et Anthony Gagnon a même donné une avance de 3-2 à mi-chemin dans la période en comptant son premier but de la saison en désavantage numérique.

Alexander Katerinakis a cependant profité de la circulation lourde devant Mathieu Bellemare pour compter d’un tir de loin et Alex Barré-Boulet a profité du neuvième avantage numérique de l’Armada pour permettre aux visiteurs de sortir de Guertin avec deux points au classement.

La deuxième manche aura lieu demain à Boisbriand et Éric Landry ne sera pas intimidé d’affronter l’une des meilleures équipes de la LHJMQ dans un deuxième jour de suite.

« À cinq contre cinq, nous avions le contrôle du match dans toutes les situations de jeu. Ils ont eu énormément de difficulté quand nous appliquions de la pression sur eux. Nous savons qu’il faut s’investir dans les batailles pour les vaincre, mais il faudra être un peu moins physiques demain et s’occuper plus de la rondelle. »

HOCKEY JUNIOR EN BREF

Rentrée du troisième gardien des 67’s

Aux prises avec un ménage à trois gardiens, André Tourigny a attendu au 10e match de la saison des 67’s d’Ottawa avant d’accorder un premier départ à la recrue Cédrick Andrée. Le gardien natif d’Orléans a fait sa rentrée dans la Ligue de l’Ontario à Sudbury vendredi soir dans un revers de 7-1 où il a reçu 34 lancers, dont 27 dans les deux premières périodes. À l’autre bout de la patinoire, un autre gardien recrue d’Ottawa a signé la victoire. Marshall Frappier a repoussé 27 tirs des 67’s pour aider les Wolves à gagner leur deuxième victoire de la saison. Seul le capitaine Travis Barron a pu tromper sa vigilance. Dmitry Sokulov a été le premier à déjouer Cédrick Andrée cette saison et il l’a fait à trois reprises. David Levin a ajouté deux buts et deux passes dans le gain des Wolves (2-4-2). Troy Lajeunesse a quant à lui fourni trois passes. Victorieux dans un troisième match de suite jeudi à North Bay, Olivier Tremblay était l’adjoint d’Andrée vendredi soir. Le vétéran Olivier Lafrenière n’a pas été en uniforme dans les deux premiers matches du voyage. Les 67’s (5-4-1) vont terminer leur long périple dans le nord de la province avec un arrêt à Sault-Ste-Marie dimanche après-midi.

Les Vikings s’imposent encore devant l’Intrépide

L’Intrépide a bien essayé, mais il a été incapable de renverser la meilleure équipe de la Ligue de hockey midget AAA du Québec malgré un avantage de 41-29 au chapitre des tirs au but. Il n’y avait rien à faire contre le gardien Félix-Anthony Éthier qui n’avait jamais cédé plus que deux buts par match depuis le début de la saison. Vendredi soir, l’Intrépide a été en mesure de le déjouer à trois reprises, mais ce ne fut pas suffisant et les Vikings de St-Eustache l’ont emporté 4-3 à l’aréna Florian-Guindon. C’était la 10e victoire en 11 matches des Vikings (10-1-0) cette saison. William Dagenais pourra quand même se targuer d’avoir été le premier joueur à amasser trois points contre le gardien Éthier cette saison. La recrue de 15 ans a participé aux trois buts de l’Intrépide (8-5-0). Il a ouvert la marque en première période et soutiré des passes sur les buts du capitaine Mathieu Gagnon et de Connor Romain. Gabriel Choinière a marqué deux buts pour les Vikings contre le gardien Jérémie Lefebvre. Alexis Bélisle et David Gobeil ont soutiré deux passes chacun. L’Intrépide va maintenant rentrer à la maison pour accueillir de Rousseau Royal de Laval-Montréal au Complexe Branchaud-Brière dimanche après-midi.