Anthony Beauchamp est un des deux vétérans à avoir été retranché par les Olympiques dimanche.

Les Olympiques prennent forme

Deux vétérans ont été emportés par la vague jeunesse des Olympiques de Gatineau dimanche. Le Thursolien Anthony Beauchamp et Samuel Hatto ont été parmi les victimes du couperet.

Les effectifs ont été ramenés de 31 à 24 joueurs au cours du week-end avec le retranchement de cinq joueurs, un départ volontaire et une transaction qui a envoyé l’attaquant Brandon Frattaroli aux Remparts de Québec en retour d’un choix de huitième ronde en 2019.

« Nous avons le luxe d’avoir plusieurs bons joueurs qui poussent dans l’organisation. C’est toujours triste d’avoir à retrancher des vétérans. Anthony (Beauchamp) avait le logo de l’équipe tatoué sur le cœur. Lui et Samuel Hatto ont rendu de précieux services à notre équipe. Nous allons tout faire pour essayer de leur trouver une place pour jouer dans notre ligue », a lancé le directeur des opérations hockey, Alain Sear.

Un produit local, Beauchamp avait connu une bonne série en marquant trois buts contre les Tigres de Victoriaville au printemps dernier. Même s’il y avait de la place pour lui pour occuper un des trois casiers de joueurs de 20 ans cette saison, l’équipe a choisi de regarder ailleurs.

« À 20 ans, dans cette ligue, il faut qu’un joueur puisse faire la différence. Anthony est un guerrier et un superbe patineur, mais notre objectif est de rentrer dans notre nouvel amphithéâtre avec un club explosif. Pour nous, il faut faire de la place aux jeunes. Nous allons peut-être regarder du côté de l’Ontario si nous avons besoin d’un joueur de 20 ans, mais nous allons voir ce que nos jeunes peuvent nous donner avant. Le temps va nous dire si nous avons besoin d’expérience », a poursuivi Alain Sear.

Samedi, l’équipe avait retranché trois joueurs de 16 ans quand les défenseurs Justin Gosselin et William Paré de même que l’attaquant Olivier Gervais-Daigneault ont été retournés à leurs clubs de la Ligue de hockey midget AAA.

« Ils font partie des plans de l’équipe tout comme Zachary Gravel. Ils seront les premiers joueurs affiliés à être rappelés durant la saison. Jakob Fortier (17 ans), blessé au camp des recrues, va jouer pour les Flames de Gatineau cette saison dans le junior AAA. Vous allez le revoir ici aussi », a dit Sear.

Frattaroli à Québec
Toujours samedi, les Olympiques ont échangé Brandon Frattaroli, 18 ans, aux Remparts. Même avec le statut de recrue, il a été victime du mouvement jeunesse. L’année dernière, il avait été le deuxième meilleur compteur de la Ligue midget AAA du Québec avec les Lions du Lac St-Louis.

Il avait été acquis avec un choix de deuxième ronde dans la transaction qui a envoyé Will Thompson aux Huskies de Rouyn-Noranda en janvier dernier.

« Nous avions besoin de profondeur l’an dernier et Brandon nous a aidés quand nous avions eu besoin de lui. Des plus jeunes nous ont forcés à leur faire une place et Québec était intéressé à lui », a poursuivi Sear.

Enfin, l’attaquant de 18 ans Lucas Reeves a quitté l’équipe pour aller rejoindre un club collégial AAA. Il restera un joueur affilié.

Deux joueurs de 16 ans
Il reste donc 13 attaquants, huit défenseurs et trois gardiens au camp des Olympiques. Vingt et un joueurs ont eu la confirmation qu’ils amorceraient la saison avec l’équipe, dont les joueurs de 16 ans Pier-Olivier Roy et Manix Landry.

Le club avait encore 24 heures pour décider du sort du défenseur de 18 ans Brendan St-Louis. Il a un peu plus de temps pour trancher dans les cas de l’attaquant de 18 ans André Simard (invité de Stittsville) et de son choix de deuxième ronde en 2017, Carson Gallant.

Sear a aussi indiqué que l’équipe allait amorcer la saison avec trois gardiens de but : Tristan Bérubé, Creed Jones et Rémi Poirier.

Ce dernier sera opéré le 27 septembre et ratera ensuite environ un mois de hockey. La saison de la LHJMQ débute de 21 septembre.

« On n’attend pas Rémi avant le mois de novembre. Nous serons donc à quelques semaines de l’ouverture de la période des transactions. Nous évaluerons la situation à ce moment-là », a complété Sear.

+

Une première défaite dans le dernier test des matches hors-concours

Après trois victoires de suite pendant le calendrier préparatoire, les Olympiques de Gatineau ont subi un premier revers samedi soir au Complexe Branchaud-Brière.

Malmenée par l’équipe outaouaise dans un duel entre recrues sept jours plus tôt, l’Armada de Blainville-Boisbriand a savouré sa revanche en enregistrant une victoire de 4-2 avec une formation plus expérimentée.

Luke Hermann a animé l’attaque des visiteurs avec deux buts et trois points. Le défenseur Pier-Olivier Lacombe et la recrue ontarienne André Simard ont fait secouer les cordages dans la défaite. Kieran Craig, révélation du camp des Olympiques, a encore amassé un point.

Devant le filet, Creed Jones a arrêté 23 des 27 tirs de l’Armada. Il a été devant le filet pendant toute la rencontre.

Dans ce dernier test avant d’effectuer la majorité des dernières coupes de son équipe, Éric Landry voulait voir ce que ses recrues avaient dans le ventre. Pas question d’envoyer ses meilleurs joueurs dans la mêlée. Shawn Boudrias, Gabriel Bilodeau, Iaroslav Likhachev  et même le premier choix Pier-Olivier Roy ont regardé le match à partir des gradins.

« On voulait voir ce que nos nouveaux joueurs pouvaient faire quand le jeu augmentait en intensité. L’Armada avait envoyé une formation beaucoup plus expérimentée. On voulait voir ce que nos jeunes pouvaient faire ensemble. Ils ont été corrects. Ils ont bien fait », a expliqué l’entraîneur-chef.

Le club compte maintenant 13 attaquants, huit défenseurs et trois gardiens. D’autres joueurs pourraient débarquer au camp en provenance de l’Ontario d’ici deux semaines avec l’ouverture des camps dans la OHL, mais les Olympiques n’ont aucun match hors-concours à l’horaire avant le 9 septembre.

« J’ai donné congé aux joueurs lundi parce que j’ai senti une baisse d’énergie dans le match de samedi. Ils ont poussé beaucoup depuis deux semaines. Nous allons travailler le conditionnement physique sur glace et hors glace cette semaine avant d’accorder un autre congé aux joueurs pendant le long week-end qui s’en vient. Nous allons aussi commencer à travailler à notre identité de l’équipe. »