Dawson Theede a inscrit deux buts en première période pour les Olympiques.

Les Olympiques incapables de gagner

La tendance commence à être lourde à supporter.

Pour la troisième fois en trois matches au centre Robert-Guertin, les Olympiques de Gatineau ont laissé filer une avance pour ensuite mordre la poussière.

Après avoir vu les Screaming Eagles du Cap-Breton revenir d’un déficit de quatre buts pour l’emporter 6-5 en prolongation, puis l’Océanic de Rimouski combler un écart de trois buts avec 10 minutes à jouer pour triompher 6-4 au « Vieux Bob », voilà que les Saguenéens de Chicoutimi ont refait le coup vendredi soir. Cette fois, les visiteurs se sont relevés d’un déficit de 2-1 en troisième période pour l’emporter 4-3 en prolongation.

Dans le dernier match, les Gatinois avaient joué de malchance quand un tir avait dévié sur un défenseur des Olympiques pour alimenter la remontée de l’Océanic. Les locaux ont vécu le même cauchemar vendredi quand le but égalisateur de Kevin Klima a dévié sur le défenseur Gabriel Bilodeau avant de rebondir dans le filet. C’était 2-2, puis ce même Klima a récidivé sur un tir flottant qui a passé par-dessus quelques têtes avant de tomber derrière Tristan Bérubé pour donner les devants aux visiteurs.

Heureusement, les Olympiques ont pu arracher un point dans cette autre déception quand Chris McQuaid a égalé la marque à 3-3 avec 2:19 à faire. Les jumeaux de l’ancien joueur de la LNH Petr Klima ont continué de faire mal aux Gatinois en prolongation. Kelly Klima a donné la victoire et les deux points aux Saguenéens en battant Tristan Bérubé sur un tir qu’il aimerait revoir.

L’entraîneur-chef Éric Landry avait beau être découragé du résultat, il ne savait pas à quel Saint s’en remettre dans un match entièrement dominé par son équipe qui a eu le meilleur 40-26 au chapitre des tirs.

« Nous avons joué un très bon match. Nous avons eu le double des chances de marquer des Sags, mais les deuxième et troisième buts ont été malchanceux. Tu ne peux pas réparer ça. On demande à nos joueurs de bloquer des tirs. Une rondelle qui dévie encore contre nous pour finir dans le filet, il n’y a rien à faire contre ça. Pour moi, ç’a été un match à sens unique. Les frères Klima ont été bons et leur gardien les a gardés dans le coup pendant tout le match. »

Zackary Lebouthilier a réalisé quelques acrobaties dans les trois périodes pour donner une chance de gagner à son équipe. Il a été battu deux fois par des tirs puissants de Dawson Theede pendant des supériorités numériques en première période et il n’y pouvait rien sur le but de McQuaid.

Vladislav Kotkov a été l’autre Sag à déjouer Tristan Bérubé, qui s’est retrouvé devant le filet des Olympiques pour les trois dernières remontées d’équipes adverses à Guertin.

Depuis trois matches, les visiteurs ont marqué huit buts en troisième période contre seulement trois pour les Olympiques. Au moins, le point amassé en prolongation leur a permis de se rapprocher à un point du Phoenix de Sherbrooke au 10e rang.

Ceux-ci seront justement les prochains visiteurs à Guertin dimanche.

Gabriel Bilodeau a tout de suite eu un mauvais présage quand le premier des deux buts de Kevin Kilma a dévié sur lui en troisième période.

« C’était pareil comme dans le match contre Rimouski. On ne se cachera pas que les bonds ne nous sont pas favorables dernièrement, mais ils étaient là quand nous avons eu notre grosse séquence de victoires. Il ne faut pas se décourager. Nous avons tiré 40 fois au but ce soir. Nous avons fait de bonnes choses. Il faut continuer de travailler fort et la chance va revenir de notre côté. C’est juste plate que ces avances gaspillées surviennent à la veille des séries. »

Ces avances perdues surviennent aussi depuis la parte d’Alex Breton, le général de la défensive gatinoise qui joue de grosses minutes en plus de contribuer grandement au temps de possession de rondelle de son équipe. Bonne nouvelle, il a cessé de boiter.