Valérie Plante, mairesse de Montréal, fait partie de ceux qui souhaitent le retour des Expos.

Les Montréalais veulent ravoir les Expos

MONTRÉAL — Une majorité de Montréalais se dit en faveur d’un retour des Expos de Montréal, selon un sondage Léger réalisé pour le quotidien Le Devoir et dont les résultats ont été publiés lundi. Mais pas à n’importe quel prix.

Ainsi, 58 pour cent des 1008 répondants interrogés entre les 13 et 15 avril derniers ont répondu oui à la question : « Souhaitez-vous le retour d’une équipe professionnelle de baseball à Montréal ? » En contrepartie, 27 pour cent des répondants étaient contre, tandis que 15 pour cent n’avaient pas d’opinion.

La participation des gouvernements au financement d’un tel projet rencontre toutefois une ferme opposition : 58 pour cent des répondants sont contre ; 32 pour cent se prononcent en faveur, 11 pour cent n’ont pas d’opinion.

L’échantillon aurait une marge d’erreur de 3,1 pour cent dans 19 cas sur 20.

Sans surprise, ceux et celles qui appuient le retour du baseball sont aussi en faveur d’une participation des gouvernements — 51 pour cent en faveur contre 40 pour cent qui y sont opposés. Chez ceux qui s’opposent au retour d’une équipe, 92 pour cent ne souhaitent pas voir les gouvernements impliqués, alors que seulement 3 pour cent y sont favorables.

Les résultats de ce sondage ont réjoui Robert Beaudry, responsable du développement économique au comité exécutif de la Ville de Montréal. Il considère qu’il s’agit « d’un appui fort de la population » au projet, et il a rappelé la promesse électorale de la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Ça veut dire qu’il y a un intérêt des Montréalais envers le retour du baseball, a-t-il indiqué. Nous sommes au service des Montréalais et comme nous l’avions dit, nous avons rencontré les promoteurs pour qu’ils nous présentent len projet. On attend de voir quels sont les plans d’affaires. S’il y a des investissements publics (requis), comme on l’a toujours dit, on va demander aux Montréalais directement. »

La position de Projet Montréal et de la mairesse s’est adoucie dans ce dossier, surtout à la suite de la récente déclaration de Stephen Bronfman — fer-de-lance du groupe d’investisseurs intéressés à ramener les Expos —, qui a dit le 27 mars dernier « ne pas avoir besoin de l’argent des Montréalais ».