Mossis Madu Jr, du Rouge et Noir, est solidement plaqué au sol par Maleki Harris (31) et Branden Dozier (32), des Lions, après avoir trouvé Isaiah Guzylak-Messam (44) sur son chemin à Vancouver, vendredi soir.

Les Lions dominent le Rouge et Noir 29-5

VANCOUVER — Mike Reilly a tout fait vendredi soir, menant les Lions de la Colombie-Britannique vers une victoire facile de 29-5 aux dépens du Rouge et Noir d'Ottawa.

Le vétéran quart a lancé deux passes de touché et pour des gains de 286 verges. Reilly a également parcouru 31 verges au sol et il a inscrit deux majeurs.

Il s'agissait de la première victoire des Lions (2-10) à domicile cette saison, mettant fin à une séquence de sept revers en Colombie-Britannique.

Le quart du Rouge et Noir Jonathon Jennings a lancé deux interceptions et il a obtenu 191 verges par la voie des airs. Il a été victime de quatre sacs par la défensive des Lions, qui a appliqué beaucoup de pression lors de cet affrontement.

Le Rouge et Noir (3-9) a encaissé un cinquième revers de suite.

L'équipe locale a ouvert le pointage dès la troisième minute de jeu, quand Reilly a rejoint le receveur Lemar Durant pour un jeu de 52 verges.

Les Lions ont ajouté un touché avant la fin du premier quart, quand Duron Carter a capté une passe de 28 verges de Reilly pour son premier touché dans l'uniforme de l'équipe de la Colombie-Britannique.

Le Rouge et Noir a voulu donner le ton au début du deuxième quart, effectuant un jeu truqué lors d'une feinte de dégagement, mais le gain de 35 verges d'Anthony Gosselin a été annulé en raison d'une pénalité.

Reilly en a profité pour porter un dur coup à ses adversaires avant de rentrer au vestiaire à la demie. Il a réalisé une course de trois verges jusque dans la zone des buts, procurant une avance de 21-0 aux Lions.

Les visiteurs ont donné des signes de vie quand Lewis Ward a réussi un botté de précision de 32 verges, mais Reilly a planté le dernier clou grâce à une faufilade d'une verge pour son deuxième touché au sol de la soirée.