Les JO de Tokyo ont été reportés il y a deux mois, et doivent maintenant commencer le 23 juillet 2021.
Les JO de Tokyo ont été reportés il y a deux mois, et doivent maintenant commencer le 23 juillet 2021.

Les Jeux olympiques de Tokyo devront s’adapter à la COVID-19

TOKYO - Le directeur des opérations du comité organisateur des Jeux olympiques de Tokyo, Toshiro Muto, a discuté jeudi de la nécessité d’adopter des «contre-mesures» pour lutter contre le coronavirus lors de la manifestation sportive planétaire de l’an prochain.

Mais quelles seront ces mesures?

Muto a admis qu’il y a présentement des discussions à propos de la possibilité de présenter les Jeux olympiques de Tokyo de 2021 à huis clos, mais n’a pas précisé si cette suggestion est vraiment envisageable.

Le dirigeant japonais a émis ces commentaires dans le cadre d’un entretien à la BBC, au cours duquel le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré que les JO sans spectateurs «n’est pas ce que nous voulons».

Bach n’a cependant pas écarté cette possibilité et ajouté qu’une telle décision prendra du temps avant d’être prise.

«Par rapport aux remarques du président Bach, a dit Muto par l’entremise d’un interprète lors d’une conférence de presse en ligne, plusieurs personnes au Japon croient qu’ils (les JO) doivent se dérouler à huis clos. Cependant, nous sommes conscients qu’il nous reste encore plus d’un an avant leur tenue. Et nous estimons qu’il est encore trop tôt pour commencer à discuter de cette possibilité.»

Les JO de Tokyo ont été reportés il y a deux mois, et doivent maintenant commencer le 23 juillet 2021. Avec 14 mois à écouler avant la cérémonie d’ouverture, le CIO et le comité organisateur japonais n’ont toujours pas expliqué comment ils comptaient présenter les JO en dépit de la pandémie mondiale de la COVID-19 et les restrictions relatives aux voyages.

Est-ce que les 11 000 athlètes olympiques et 4400 athlètes paralympiques devront se placer en quarantaine? Que faire avec les milliers d’employés de soutien, les responsables techniques, les télédiffuseurs et les autres membres des médias? Et avec les spectateurs des quatre coins du monde qui ont acheté des millions de billets pour assister aux compétitions?

Il se peut qu’entre-temps un vaccin soit développé, mais sera-t-il prêt à temps? Et est-ce que de jeunes athlètes, en pleine forme, devraient être priorisés?

«Évidemment, nous sommes conscients qu’il faudra adopter des contre-mesures pour lutter contre la COVID-19 lors de la présentation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo l’an prochain, a noté Muto. C’est tout ce que nous pouvons dire en ce moment. Si vous avez des questions spécifiques par rapport aux mesures sur lesquelles nous travaillons, alors sachez que nous ne pouvons y répondre en ce moment.»