Les Gee Gees d'Ottawa ont signé une victoire de 20-10 contre le Rouge et Or de l’université Laval, dimanche soir.

Les Gee Gees gagnent le titre canadien en rugby féminin

La quatrième fois aura été la bonne pour les Gee Gees d’Ottawa, qui ont galopé dans la neige et le froid vers un premier titre canadien de leur histoire en rugby féminin.

Tout ça grâce à une victoire de 20-10 contre le Rouge et Or de l’université Laval, dimanche soir, à Lethbridge, en Alberta. « Finalement, nous sommes premières », s’est exclamée au bout du fil l’entraîneur-chef Jen Boyd.

Cette dernière avait vu ses joueuses prendre le quatrième rang en 2014, puis le troisième en 2015. L’an passé, les Gee Gees s’étaient inclinés en finale.

Ça pleurait alors dans le vestiaire. Cette fois-ci, ça pleurait encore, mais pour une raison bien différente.

« Des larmes de joie », a précisé l’ailier Alexandra Ondo, une étudiante-athlète originaire de Gatineau.

« Chaque année, nous nous sommes améliorés avec l’aide de nos coaches. »

Tout sauf facile

Ce fut tout sauf facile pour les Gee Gees dans les derniers jours. Dame Nature s’est défoulée sur Lethbridge et les environs. À quel point ?

Les demi-finales qui devaient avoir lieu initialement vendredi ont dû être reportées à samedi.

Il reste que les joutes se sont déroulées sur un tapis incluant, la finale. Et il ventait.

« Jouer dans la neige et sous moins 17 degrés Celsius, ce n’est pas facile, a concédé Boyd. Mais notre style de jeu, autant à l’attaque qu’à la défensive, se prêtait à ce genre de conditions. »

Les Gee Gees se sont adaptés rapidement, leurs adversaires un peu moins à travers les championnats canadiens.

« Nous avions un psychologue sportif qui s’occupait de nous cette année. Il a pris le soin de nous préparer au cas où nous aurions à affronter des distractions. La température était une de ces distractions », a avoué Ondo.

Il s’agit non seulement du premier titre national de l’équipe de rugby fondée en 1994. C’est également la première conquête de l’Université d’Ottawa, tous sports confondus, depuis 2000 lorsque l’équipe de football avait gagné la coupe Vanier.

Les Gee Gees avaient remporté des médailles d’argent dans la dernière décennie en basketball masculin de même qu’en soccer féminin.

L’arrivée de Boyd

L’équipe de rugby a été dominante au fil des quatre dernières années, ce qui coïncide avec l’arrivée de Boyd en tant qu’entraîneuse. Elle avait déjà joué chez les Gee Gees auparavant, étant même capitaine. Sa feuille de route comprend des parties internationales au sein de l’équipe canadienne sur une période de trois ans contre l’Angleterre, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et l’Écosse.