Trinity Esprit (à droite) a gagné le titre de joueuse la plus utile à son équipe.

Les Gee Gees championnes du monde

L’équipe de soccer féminin des Gee Gees de l’Université d’Ottawa ne s’est pas rendue en Asie pour rien.

Les championnes du soccer universitaire canadien en 2018 ont remporté les grands honneurs de la toute première Coupe du Monde universitaire de la FISU samedi à Jinjiang, en Chine, défaisant l’Université Paulista du Brésil 1-0.

Le but de la médaille d’or a été réussi par Mykayla Morton dès la deuxième minute de jeu alors qu’elle a redirigé un coup de pied de coin de Katherine Bearne.

« Je suis tellement excité pour ce programme. Nous avons accompli quelque chose de spécial pour le soccer canadien et en particulier les Gee Gees », a déclaré l’entraîneur-chef du Gris et Grenat, Steve Johnson.

« Je pense que nous avons offert des performances au-delà de nos attentes et nous nous sommes bien adaptés aux conditions. Nous avons une équipe bâtie pour attaquer au Canada, mais il a fallu bien se défendre en venant ici », a-t-il ajouté.

La joueuse de défense recrue Trinity Esprit, originaire de Scarborough, a été nommée la joueuse la plus utile à son équipe pour ce tournoi à huit équipes.

L’équipe brésilienne rencontrée en finale n’avait alloué aucun but jusque là.

Pour attendre la finale, les Gee Gees avaient défait une équipe chinoise, Beijing Normal University, lors des tirs de barrage (5-3) après un verdict nul de 0-0 pendant les 90 minutes réglementaires.