L'ancien du Rouge et Or Bruno Lortie vient de signer un contrat avec le Grand Nancy, en Ligue B française.

Les frères Lortie s'affronteront en France

Ancien joueur du club de volleyball du Rouge et Or de l’Université Laval, Bruno Lortie décroche un contrat professionnel en Ligue B de France avec le Grand Nancy. L’attaquant de 6’3” originaire de Cumberland, dans le coin d’Ottawa, affrontera donc son frère aîné Jérémie, aussi un ex du Rouge et Or qui s’alignera en deuxième division française avec Saint-Jean-d’Illac.

L’Association sportive illacaise, près de Bordeaux, vient de tout de rafler en troisième division (National I), la saison dernière. Ce qui vaut à Jérémie Lortie et ses coéquipiers une promotion au niveau supérieur, la Ligue B.

«Ce sera la première fois de notre vie qu’on s’affronte! Nos parents planifient déjà de venir nous voir jouer aux Fêtes», a confié un Bruno emballé, mercredi, lui qui vient de passer la dernière année au centre national d’entraînement à Gatineau.

Les frères Lortie ont joué ensemble à Québec durant un an. Jérémie a porté le rouge et l’or de septembre 2009 à avril 2013, croisant durant une saison Bruno, qui a évolué pour le club de l’UL de septembre 2012 à avril 2017. Ils ont fait partie de l’équipe championne canadienne universitaire de 2012-2013, seule formation québécoise masculine à réussir l’exploit au cours des 24 dernières années.

Jérémie a maintenant 27 ans, Bruno, 24. Leur calendrier de saison s’étalera d’octobre à mars, avec 18 rencontres de ligue et les matchs de coupe. Les séries s’enclenchent en avril et la finale de ligue a lieu en mai.

Fin août, Bruno Lortie n’arrivera pas à Nancy en terrain inconnu. Il y retrouvera son ancien coéquipier du Rouge et Or le libéro français Sylvain Beneix (2013 à 2015), les Canadiens Brook Sedore et Alexander Swiatlowski, ainsi que le passeur Gary Chauvin, transfert de la Ligue A qui a côtoyé Jérémie Lortie à Calais (Ligue B) en 2014-2015. Les attentes s’annoncent élevées pour le Grand Nancy avec dans la mire une promotion en Ligue A.