Jason Maas avait un dossier de 39-33 en quatre saisons à Edmonton.

Les Eskimos congédient leur entraîneur-chef

EDMONTON — Les Eskimos d’Edmonton ont congédié leur entraîneur-chef Jason Maas, mettant fin à ses quatre années à la barre de l’équipe.

Maas a mené les Eskimos à un dossier de 8-10. Participant aux éliminatoires en vertu de la règle du croisement, la formation de l’Alberta a défait les Alouettes de Montréal en demi-finale de l’Est avant de plier l’échine une semaine plus tard, devant les Tiger-Cats de Hamilton.

«La décision que nous avons prise aujourd’hui est difficile et n’a pas été prise à la légère, a déclaré le directeur général des Eskimos, Brock Sunderland, par communiqué. Je remercie Jason pour son dévouement et son travail acharné et désire lui souhaiter la meilleure des chances dans ses projets futurs.»

On ignore pour l’instant qui sera son remplaçant.

Bien qu’ils aient participé aux matchs éliminatoires, les Eskimos ont terminé la saison avec deux victoires à leurs neuf dernières sorties seulement.

Maas, qui a compilé un dossier de 39-33 en quatre saisons à Edmonton, avait refusé de commenter son avenir à la barre de l’équipe après la finale de l’Est, ajoutant que ce n’était pas le moment de le faire.

Le quart Trevor Harris l’avait toutefois encensé.

«Je pense que c’est un excellent entraîneur-chef. [...] Notre équipe a connu du succès grâce à Jason Maas. Individuellement, nos avons connu du succès grâce à Jason Maas. Il est toujours de votre côté et je l’adore.»

Sous sa gouverne, les Eskimos ont gagné trois matchs éliminatoires et en ont perdu autant.