L’ailier rapproché des Eagles de Philadelphie, Zac Ertz, a battu le record établi par Jason Witten pour le plus grand nombre de réceptions par un ailier rapproché en une saison.

Les Eagles toujours vivants

PHILADELPHIE — Jake Elliott a réussi un placement de 35 verges lors des dernières secondes du match et les Eagles de Philaldephie ont vaincu les Texans de Houston 32-30, dimanche.

Les Eagles (8-7), champions en titre du Super Bowl, doivent l’emporter contre les Redskins de Washington (7-8) la semaine prochaine et recevoir un peu d’aide des adversaires des Vikings du Minnesota (8-6-1) et des Seahawks de Seattle (8-6).

Les Texans (10-5) ont raté une occasion de s’assurer du titre de la section Sud de l’Association américaine et ils ont permis aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre (10-5) de s’emparer du deuxième rang. Les Texans pourront se reprendre en battant les Jaguars de Jacksonville la semaine prochaine.

«Je vais mettre la faute sur moi, a déclaré J.J. Watt. Notre offensive a bien fait et nous a permis d’obtenir une chance de gagner, nous n’avons tout simplement pas été en mesure de compléter à la fin.»

Remplaçant le quart blessé Carson Wentz pour une deuxième semaine de suite, Nick Foles a de nouveau joué comme le joueur le plus utile du Super Bowl qu’il est.

«Nous nous sommes supportés les uns les autres dans les bons moments comme dans les moins bons», a relaté Foles, qui s’est étouffé lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il venait possiblement de disputer son dernier match à Philadelphie.

Foles s’illustre aussi

Foles a récolté 471 verges par la voie des airs, un record d’équipe, avec quatre passes de touché.

«Nick (Foles) était tellement confiant et tout le monde était très calme, a reconnu Zach Ertz. Personne n’a flanché. Les gars se sont serré les coudes.»

Deshaun Watson a lancé deux passes payantes et il a lui-même franchi la ligne des buts à deux reprises.

Les Texans ont effacé un retard de 13 points pour prendre les devants alors qu’il ne restait que 2:04 à écouler à la rencontre. Watson a lancé une passe de touché de 35 verges à Vyncint Smith, mais Foles a pris les choses en mains pour placer les Eagles en position de l’emporter.

Lors de la séquence victorieuse, Foles s’est blessé en complétant une passe de 19 verges à Alshon Jeffery. Après une passe incomplète de Nate Sudfeld, Foles a rejoint Ertz sur une distance de 20 verges pour permettre aux Eagles de s’installer en zone adverse.

Les Eagles ont écoulé les dernières secondes jusqu’à ce qu’Elliott joue les héros grâce à un botté de précision de 35 verges.

«Lorsqu’un jeu comme ça conclut un match, tu peux le savourer un peu plus longtemps», a mentionné Elliott.

Watson a aussi lancé une passe de touché à DeAndre Hopkins. Foles a conjugué ses efforts à ceux de Nelson Agholor, Ertz et Darren Sproles pour inscrire un majeur.

Grâce à ses 12 réceptions dans le match, Ertz a battu le record de Jason Witten pour un demi inséré. Witten avait capté 110 ballons pour les Cowboys de Dallas en 2012. Ertz est maintenant rendu à 113 attrapés.

L’espoir chez les Vikings

Kirk Cousins a lancé une longue passe de touché de 44 verges à Kyle Rudolph lors du dernier jeu de la première demie, propulsant les Vikings du Minnesota vers un gain de 27-9 aux dépens des Lions de Detroit, dimanche.

Les Vikings pouvaient s’assurer d’une place en séries si les Redskins de Washington et les Eagles de Philadelphie s’inclinaient. Les Redskins ont perdu samedi, mais les Eagles ont battu les Texans de Houston quelques minutes après la victoire de la formation du Minnesota.

En battant les Bears de Chicago la semaine prochaine, les Vikings (8-6-1) participeraient aux séries. Sinon, ils auraient besoin d’une défaite des Eagles.

Les Vikings ont surmonté un début de match atroce en offensive en marquant deux touchés dans les 92 dernières secondes du deuxième quart. L’équipe s’est ensuite fiée à sa défensive pour fermer la porte aux Lions (5-10). Les Vikings avaient pratiquement autant de bottés de dégagement (4) que de verges d’attaque (5) avant que Cousins orchestre une séquence de huit jeux et 69 verges qui s’est conclue par un majeur de huit verges du receveur Stefon Diggs. Lors de la série suivante, Cousins a lancé une passe de 44 verges à Rudolph, qui a sauté plus haut que tous les joueurs dans la zone des buts.

Cousins a terminé l’affrontement avec 21 passes réussies, dont trois pour un touché, en 28 tentatives et pour des gains de 253 verges. Rudolph a amassé 122 verges, un sommet en carrière, et deux touchés en neuf réceptions. Dalvin Cook a obtenu 73 verges en 16 courses.

Les Lions ont gaspillé plusieurs occasions de se donner une confortable avance en première demie. Ils ont dû se contenter de trois placements et d’une courte avance de 9-0.

Les Lions ont perdu quatre de leurs cinq dernières parties et sept de leurs neuf dernières. Le quart Matthew Stafford a vu 18 de ses 32 passes être saisies pour des gains de 116 verges.