Johhny Manziel est le nouveau centre d'attention chez les Alouettes.

Les difficultés de Manziel étaient prévisibles

Les débuts très attendus de Johnny Manziel dans la LCF n’ont pas été à la hauteur des attentes, vendredi soir.

Le quart recrue a été victime d’une interception à sa première tentative de passe et il en a accordé trois autres dans cette rencontre à sens unique où les Alouettes de Montréal ont perdu 50-11 face aux Tiger-Cats de Hamilton devant 18 576 spectateurs au stade Percival-Molson.

Manziel, âgé de 25 ans, a réussi 11 de ses passes pour des gains de seulement 104 verges contre son ancienne équipe. Les Tiger-Cats ont cédé Manziel aux Alouettes, le 22 juillet, celui-ci n’ayant pas été en mesure de ravir le poste de quart partant à Jeremiah Masoli à Hamilton.

Manziel a entrepris le match après seulement quatre entraînements avec ses nouveaux coéquipiers de l’offensive montréalaise, une tâche énorme, étant donné qu’il n’avait pas disputé un match de saison régulière depuis le 27 décembre 2015 - il y a 950 jours - avec les Browns de Cleveland dans la NFL.

Et Manziel est devenu le centre d’attraction d’un club qui a entrepris le match avec une fiche de 1-5 et qui avait utilisé trois autres quarts comme titulaire jusqu’ici cette saison. Bien sûr, Manziel est le premier joueur de première année universitaire à avoir remporté le trophée Heisman et il a aussi été un ancien choix de première ronde des Browns.

Mais il demeure une recrue dans la LCF, se familiarisant encore avec le football à trois essais et avec une deuxième équipe en environ deux mois après son arrivée au Canada et sa mise sous contrat avec les Tiger-Cats.

Il a néanmoins donné vendredi un aperçu de ses qualités athlétiques, de sa capacité d’échapper à la pression et de courir avec le ballon quand c’est nécessaire. Il ne faut toutefois pas oublier que l’attaque des Alouettes est la dernière de la LCF dans plusieurs catégories. Avant le match de vendredi, Erik Burkhardt, l’agent de Manziel, a déclaré que les Alouettes étaient « insensées » d’envoyer son client dans la mêlée si rapidement.

Soyons réalistes, si Manziel fait partie de la solution à Montréal, cela prendra du temps. Beaucoup de temps.

« Le football n’est pas un sport facile, a reconnu Manziel après coup. C’est une leçon d’humilité. »

« J’ai vécu ce genre de situation avant. Vous pouvez laisser cela vous anéantir ou l’encaisser comme un homme et ne jamais laisser ce sentiment se reproduire. Ça ne va que me motiver. C’est une façon de tester ma volonté. »

+

LA LCF EN BREF

Changements mineurs chez le Rouge et Noir
Le Rouge et Noir d’Ottawa a  apporté des changements mineurs à son alignement lundi, en prévision de son retour à l’entraînement mardi pour commencer les préparatifs en vue de la visite des Alouettes et de Manziel samedi à la Place TD.

Le DG Marcel Desjardins a remercié deux joueurs de leurs services, le demi défensif Loucheiz Purifoy et le receveur de passes R.J. Shelton, deux Américains. Il a aussi mis sous contrat un nouveau demi défensif, Randall Evans, dont le nom a été inscrit sur l’alignement de pratique. Ce Floridien de 26 ans qui a joué son football collégial à Kansas State a été un choix de sixième ronde des Eagles de Philadelphie en 2015. Il a joué un match pour les Tiger-Cats de Hamilton cette saison, obtenant un plaqué en défensive.

La troupe de l’entraîneur-chef Rick Campbell va se rapporter au travail mardi après deux jours de congé pour panser ses plaies après la défaite crève-cœur de 42-41 aux mains des Argonauts de Toronto jeudi dernier, un match où le Rouge et Noir a laissé filer une avance de 24 points. Le Droit

Retour de Carter
Duron Carter a capté trois passes pour des gains de 59 verges et un touché à son retour au sein de la brigade de receveurs des Roughriders de la Saskatchewan.

Carter, le principal receveur des Riders la saison dernière, a renoué avec l’attaque après avoir disputé quatre matches comme demi de coin à la suite de la blessure au doigt de Nick Marshall. Marshall est revenu dans la formation la semaine dernière et a joué lors de défaite de 26-16 face aux Eskimos d’Edmonton, jeudi soir.

Le quart-arrière des Riders Zach Collaros, de retour à son poste après avoir raté quatre matches en raison d’une commotion cérébrale, a complété 22 de ses 34 passes pour des gains de 261 verges et un touché tout en ajoutant une course de 11 verges.

Mais les Riders ont disputé ce match à court d’un joueur après avoir inscrit un joueur inéligible au sein de son effectif de 44 joueurs.

Le secondeur Derrick Moncrief, actuellement sur la liste des blessés pour une période de six matches, figurait parmi les 44 joueurs actifs de l’équipe. Matt Elam a remplacé Moncrief la semaine dernière et devait jouer.

À la suite de cette erreur, les Riders ont dû affronter les Eskimos avec 43 joueurs. Ils ont muté Mike Edem au poste de secondeur et ont utilisé Marc-Oliver Brouillette comme demi de sécurité.

Mais Brouillette a été blessé dès le début du match et on a dû faire appel à l’ailier défensif Tobi Antigha pour évoluer sur la tertiaire. PC