Le toit est composé de huit panneaux mobiles aux allures de pétales de fleur pouvant s’ouvrir ou se fermer en seulement huit minutes.

Les dessous du Mercedes Benz Stadium [VIDÉO]

CHRONIQUE / Le Mercedes Benz Stadium d’Atlanta (MBS), qui sera l’hôte du 53e Super Bowl, dimanche, est un édifice au galbe unique. Le stade a été inauguré en 2017, après des investissements de 1,5 milliard de dollars américains. Il est à la fine pointe de la technologie, tout en rencontrant les plus hauts standards de la certification environnementale LEED platine, une première pour un édifice de la Ligue nationale de football (NFL).

La philosophie derrière le design du MBS privilégie l’expérience client et se situe à des années-lumière de celle des stades couverts construits au cours des années 1960 à 1990, dont l’emphase était mise sur la capacité d’accueil, au détriment du confort du spectateur.

La configuration du stade est modulable, selon le type d’événement présenté, pour offrir une vue sur l’action optimale de chaque siège.

La signature du MBS est son toit rétractable, ressemblant à huit pétales de fleur et pouvant s’ouvrir ou se fermer en moins de huit minutes.

L’intelligence artificielle au service du spectateur

Selon IBM, concepteur des systèmes informatiques du MBS, l’architecture est inspirée par les technologies de l’information, afin d’offrir une expérience ultime pour les partisans.

Un bâtiment aux formes atypiques, lesquelles sont composées d’acier, de béton et de verre, est un défi en soi pour les concepteurs de réseaux sans fil.

L’écran, qui a une superficie de 53 000 pieds carrés, sur 360 degrés, est de loin le plus grand de la NFL.

L’infrastructure est composée de 1800 points d’accès qui offrent une connexion haute vitesse constante pour les 75 000 spectateurs.

En 2018, lors du match du championnat national de football universitaire, 34 888 utilisateurs uniques se sont branchés au réseau, faisant transiter 12 téraoctets de données, avec des pointes de 5,25 gigaoctets par seconde. Ce record devrait être battu lors du Super Bowl LIII.

Une application mobile permet d’agrémenter l’expérience, avec différentes fonctions, comme la réservation de nourriture, les statistiques du match, les reprises vidéo en temps réel et l’intelligence artificielle, qui répond aux interrogations des spectateurs via le système Watson d’IBM.

Le centre de données du MBS a une capacité de stockage de quatre pétaoctets, ce qui équivaut à environ 58 000 films en HD.

Des lumières DEL à profusion

Le tableau indicateur est aussi unique en son genre. Il s’étend sur 360 degrés, sur l’anneau qui soutient le toit, permettant ainsi à chaque spectateur de voir les images présentées sans obstruction, peu importe où il se situe dans le stade.

Composé de 38,1 millions de lumières DEL, il est de loin le plus gros jamais conçu, avec ses 58 pieds de haut, ses 1100 pieds linéaires et sa superficie de 63 000 pieds carrés.

Les gradins sont modulaires afin d’offrir une configuration optimale, peu importe l’événement présenté. Sur la photo, vous remarquerez l’écran géant sous le toit rétractable.

Il y a également 2500 écrans de télévision disposés un peu partout à l’intérieur du stade.

Contrairement aux autres édifices de sport professionnel, les corridors du MBS ne sont pas personnalisés aux couleurs de l’équipe locale. En effet, les murs ne sont pas peints, mais recouverts de panneaux d’affichage DEL, qui sont personnalisables selon l’événement.

Certification LEED Platine

Le MBS est le premier édifice du genre à obtenir une certification LEED platine, le niveau de performance écologique et énergétique le plus élevé.

Le stade est construit sur un site qui est souvent touché par de fortes pluies, provoquant même des inondations occasionnelles.

Les eaux de pluie sont donc captées et emmagasinées dans des réservoirs d’une capacité 7,5 millions de litres, puis elles sont réutilisées pour les tours de refroidissement, ainsi que pour l’irrigation des parcs environnants.

La consommation d’eau est ainsi réduite de 47 pour cent, en comparaison avec d’autres édifices de cette envergure.

Pour ce qui est de la consommation électrique, elle est réduite par l’ajout de 4000 panneaux solaires, qui produisent 1,6 million de kilowatts, ce qui environne la quantité d’énergie nécessaire pour neuf matchs de la NFL.

Un système de gestion de l’énergie permet de suivre, à la trace et en temps réel, chaque variation, afin d’adapter efficacement la consommation énergétique du stade.

L’éclairage est entièrement avec des lumières DEL, et la configuration du stade, avec sa large fenestration et son toit rétractable, permet de réduire l’utilisation de lumière artificielle, au profit de la lumière naturelle.

Pour atteindre les plus hauts standards de la certification LEED, d’autres mesures, telles que l’utilisation de contenants de nourriture et de pailles compostables, le recyclage et le compostage des déchets, traduisent l’effort collectif pour maintenir la rigoureuse certification.

Pour ce qui est des concessions alimentaires, certaines d’entre elles font pousser des légumes et des épices directement à l’extérieur du stade.

Pour l’approvisionnement en nourriture, l’emphase est mise sur l’achat de produits locaux, minimisant ainsi le transport.

La nourriture non utilisée est envoyée dans les banques alimentaires et est convertie en 56 250 repas annuellement.