Jayson Tatum des Celtics a récolté 21 points.
Jayson Tatum des Celtics a récolté 21 points.

Les Celtics battent facilement les Raptors 112-94 lors du premier match

La Presse Canadienne
LAKE BUENA VISTA - Tard au troisième quart d’une frustrante défaite des Raptors contre les Celtics de Boston, dimanche, l’ailier Robert Williams a réussi un puissant dunk après un revirement de la troupe torontoise.

Le jeu a résumé un après-midi difficile pour les Raptors, qui constituaient une des équipes de l’heure dans la bulle de la NBA à Orlando.

Jayson Tatum et Marcus Smart ont tous les deux récolté 21 points et les Celtics ont battu les Raptors 112-94.

Les Celtics ont pris les devants 1-0 dans cette série de deuxième tour de l’Association Est et ils sont restés invaincus en cinq parties éliminatoires. Le deuxième duel aura lieu mardi.

Kyle Lowry, qui était un point d’interrogation pour la rencontre en raison d’une blessure à la cheville gauche subie il y a une semaine, a amassé 17 points, huit aides et six rebonds pour les Raptors.

Serge Ibaka a obtenu 15 points et neuf rebonds pour les Torontois. Pascal Siakam a inscrit 13 points et Fred VanVleet en a ajouté 11.

«Il n’y avait aucune joie aujourd’hui, a affirmé l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Ç’a été une journée difficile pour nous et ce n’était pas plaisant sur le terrain.»

Les Celtics ont réussi 17 de leurs 39 tentatives de trois points. Les Raptors ont éprouvé plus de difficultés dans cette facette du jeu, ne réussissant que 10 de leurs 40 lancers.

«Les Celtics nous ont battus aujourd’hui. Ce n’est qu’un match. Nous devons nous regrouper, nous ajuster et être prêts pour la prochaine partie», a exprimé Lowry.

Semaine émouvante

Le lent début de match était presque attendu à la suite d’une semaine émouvante au cours de laquelle les équipes de la NBA ont envisagé de stopper la saison en raison des problèmes d’injustice raciale.

«Le basketball compte toujours, mais dans cette situation, ça vient en second plan, a dit Lowry. Oui, c’est notre travail et nous allons performer au plus haut niveau possible. Il n’y a aucune excuse, mais nous avons l’obligation en ce moment d’utiliser notre plateforme.»

Les Raptors, qui avaient gagné 32 de leurs 37 dernières parties, ont cependant été désorganisés en défensive contre une équipe qui les ont défaits quatre fois en cinq duels cette saison.

La formation torontoise n’a pas été bien meilleure en attaque, surtout en première demie. Les Celtics n’ont pas perdu l’avance de toute la rencontre.


« Il n’y avait aucune joie aujourd’hui. Ç’a été une journée difficile pour nous et ce n’était pas plaisant sur le terrain »
L’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse

L’équipe de Boston a mené par 19 points en première demie et a accentué son avance à 22 points au troisième quart. Un tir de dernière seconde de Tatum a procuré une avance de 88-73 aux Celtics avec un quart à disputer.

Un jeu de trois points de Lowry au début du quatrième quart a réduit l’écart à 12 points, mais les Raptors n’ont pas été en mesure de s’approcher plus que ça. Un long tir de Smart a notamment donné une avance de 24 points aux Celtics avec moins de cinq minutes à écouler.

L’entraîneur-chef des Celtics, Brad Stevens, a balayé du revers de la main les commentaires disant que son équipe était en contrôle de la série, à l’aube du deuxième duel.

«Nous n’avons rien accompli encore, a-t-il insisté. Nous n’avons gagné qu’un seul match.»

Les deux équipes avaient balayé les honneurs de leur série de première ronde. Les Raptors ont défait les Nets de Brooklyn tandis que les Celtics ont montré la porte de sortie aux 76ers de Philadelphie.

Les Celtics avaient facilement vaincu les Raptors 122-100, le 8 août, dans ce qui s’était avéré la seule défaite des Torontois dans la bulle de la NBA.