Les fans des Cavaliers tentaient d'apercevoir LeBron James dans sa Rolls Royce décapotable, avec sa femme Savannah et leurs trois enfants.

Les Cavaliers acclamés par une mer de partisans

Acclamés par une mer de partisans en doré et rouge vin, LeBron James et les Cavaliers ont défilé comme nouveaux champions de la NBA, mercredi.
Cleveland peut finalement se dire ville championne, et la fête ne fait que commencer.
Des milliers et des milliers de personnes, certaines sur place depuis la veille, ont envahi le centre-ville pour célébrer James, Kyrie Irving et compagnie, passés à l'histoire en effaçant un déficit de 3-1 en série finale, pour ensuite donner à Cleveland un premier championnat majeur depuis 52 ans.
Sur les toits, sur des toilettes portatives ou la tête sortie par la fenêtre, les inconditionnels tentaient d'apercevoir James dans sa Rolls Royce décapotable, avec sa femme Savannah et leurs trois enfants.
Près du Quicken Loans Arena, James a imité la célèbre pose qu'il prend sur une bannière haute de 10 étages, avec en vue l'objet en question.
La foule était si dense que les partisans pouvaient faire du high-five avec leurs héros - notamment J.R. Smith, torse nu.
En attendant que le convoi puisse avancer, Irving a monté sur le toit d'une camionnette et a lancé sa casquette aux supporters.
Kevin Love portait quant à lui une ceinture de championnat de la WWE.
James, un gaillard d'Akron, tout près de Cleveland, a tenu sa promesse de ramener la gloire sportive dans cette région, qui en savoure chaque instant.
Dans la NFL, les Browns ont perdu trois matches de championnat de l'Américaine contre Denver, de 1986 à 1989.
Au baseball majeur, les Indians ont baissé pavillon en sept matches lors de la Série mondiale de 1997.
Pour ce qui est des Cavaliers, ils prenaient cette année leur revanche contre Golden State, les Warriors les ayant battus en six matches en finale de 2015.