Le capitaine des Cantonniers de Magog, Jérémy Rainville, a connu une bonne saison, amassant 41 points en 40 matchs.

Les Cantos à la Coupe Telus: «Les gars savent quoi faire»

SUDBURY - À sa deuxième année dans la Ligue Midget AAA du Québec, le capitaine des Cantonniers de Magog, Jérémy Rainville, a transporté son équipe jusqu’à la Coupe Telus. Comme tout le monde connaît son rôle, autant dans la chambre que sur la glace, il ne sera pas trop difficile de montrer la voie à ses coéquipiers.

« Ce n’est pas si compliqué, assure le jeune homme de 17 ans. Les gars savent quoi faire, car nous sommes loin dans l’année. On a déjà beaucoup appris. On veut répéter ce que nous avons fait tout au long de la saison. Tout le monde connaît son rôle. Maintenant, il faut le jouer à la perfection. Si on joue en équipe, tout va bien aller. »

Lire aussi: Les Cantonniers sont prêts

Se battre contre l’inconnu

Après deux semaines sans avoir affronté d’adversaires, les adolescents de Félix Potvin ont hâte d’enfin disputer une partie de hockey. « On a hâte de jouer. Ça fait deux semaines que nous avons de grosses pratiques. On s’entraîne fort pour être prêts là-bas. Nous sommes prêts. Ça peut être long de pratiquer deux semaines sans jouer de matchs, mais nous avons joué une partie simulée vendredi dernier pour retrouver nos repères. On tente d’avoir du fun aussi en pratiquant », confie Rainville, visiblement confiant.

Même s’ils ont l’équipe la plus jeune du circuit, les Cantonniers n’entendent pas se laisser marcher sur les pieds. « Être l’équipe la plus jeune, ce n’est pas un avantage ni un handicap, pense Rainville. Cette année, dans le circuit Midget AAA, nous étions l’équipe la plus jeune et ça ne nous a pas empêchés de performer. »

Aller à la Coupe Telus est palpitant pour les joueurs. « C’est incroyable. Déjà que gagner les séries éliminatoires, c’est un sentiment un peu fou. Avoir la chance de continuer et d’en gagner encore plus, c’est aussi incroyable. »

« Ça nous donne confiance, poursuit le capitaine. Nous sommes sortis plus fort lors de la série contre les Grenadiers. Ça a paru contre les Estacades. Nous sommes confiants pour la suite. »


« On a vu les Flyers au Tournoi CCM, mais oui, c’est plus difficile. »
Jérémy Rainville

Si les Cantonniers peuvent compter sur leurs gros canons comme Patrick Guay, des joueurs comme Simon Pinard ont sorti de grosses performances en séries éliminatoires. « Je pense à Cadorette qui a joué d’excellentes séries, on a une équipe qui carbure aux défis. Les séries, c’en était un gros. Tu n’as pas le choix de performer. La Coupe Telus, c’en est un autre. Je ne suis pas inquiet », commente-t-il.

Rainville ne connaît pas beaucoup son prochain adversaire. Il n’est pas facile de s’entraîner sans savoir quel est le style de jeu de l’équipe ennemie. « On a vu les Flyers au Tournoi CCM, mais oui, c’est plus difficile. On les connaît moins. On va s’ajuster durant les parties. On n’a pas joué contre Moncton, mais on les a vu jouer. C’est une grosse équipe qui frappe beaucoup et qui veut gagner aussi. »

De plus, les Cantos auront la chance de compter sur de bons joueurs de soutien. « Je suis vraiment content de l’apport de ces joueurs-là cette année. Quand ils venaient remplacer avec nous, ça ne paraissait pas que c’étaient des remplaçants. Ils sont vraiment près de l’équipe. Il n’y a pas de différence avec les autres », résume le capitaine.