Les Cantonniers tenteront de ramener la coupe au Québec, dimanche.

Les Cantonniers en finale de la coupe Telus

Jérémy Lapointe a joué les héros en comptant le but gagnant en prolongation, lors du match de demi-finale présenté entre les Cantonniers de Magog et les Hurricanes de Lethbridge. En ayant remporté cette joute par la marque de 5-4, les Cantonniers s’assurent donc d’une place sur le podium à la Coupe Telus.

Jusqu'à 22h45, Isaac Belliveau, qui a tiré de la pointe, était crédité du but. Après révision, les officiels ont constaté une déviation de la rondelle, créditant le but gagnant à Jérémy Lapointe. 

Les Magogois ont sûrement joué leur meilleure partie du tournoi, restant concentrés de la première minute à la dernière. « Notre but était de faire les finales et nous y sommes, a indiqué l’entraîneur-chef des Cantonniers, Félix Potvin, après la rencontre. Nous avons joué un bon match, les deux équipes ont bien joué. C’était une très bonne demi-finale, les gars ont démontré du caractère, comme ils l’ont fait toute l’année. Ils méritent d’être là! »

« On a joué intelligemment et mieux, a poursuivi le pilote des Magogois. On n’a pas créé de revirements aux lignes bleues. Nos gars ont tout donné. Je n’étais pas inquiet : je savais que les gars allaient se présenter, ils l’ont fait toute l’année. Ce n’est rien de nouveau », a-t-il commenté.

Le match en bref

Ce sont les Cantonniers qui ont fait bouger les cordages les premiers, lorsque l’homme des grandes occasions, Simon Pinard, a poussé une rondelle dans le fond de la cage des Hurricanes, donnant l’avance à son équipe 1 à 0.

Lethbridge a immédiatement répliqué. Moins d’une minute après avoir cédé l’avance aux Cantos, Carson Dyck a fait bouger les cordages en avantage numérique, ramenant tout le monde à la case départ.

Les Hurricanes n’avaient pas terminé d’attaquer. Avec cinq minutes et des poussières à faire au premier engagement, Zack Stringer a fait mouche, donnant l’avance à son équipe pour la première fois du match.

Olivier Picard a inscrit un but très important avec une dizaine de secondes à faire en première. Installé aux oreilles, le numéro 12 a décoché un lancer frappé dans le haut du filet pour retraiter au vestiaire avec l’égalité, ce qui a procuré beaucoup d’énergie à ses coéquipiers pour débuter le deuxième vingt.

Les deux équipes se sont échangé un but de chaque côté lors du deuxième engagement, gracieuseté de Charles Beaudoin et de Keegan McDowell. 

Le jeu de puissance n’a pas fait défaut dans ce match de demi-finale, les deux équipes marquant deux buts de chaque côté avec un homme en plus. C'est le cas de Simon Pinard, qui, en milieu de troisième, a redonné les devants aux Cantonniers, aidé de Patrick Guay et de Jérémy Rainville.

Les joueurs des Cantos ont débloqué cet aspect de leur jeu, ce qui a grandement aidé l’équipe à l’emporter, selon Jérémy Rainville. « Ça faisait quelques matchs qu’on éprouvait de la difficulté avec un homme en plus. On a fait quelques ajustements et l’on a trouvé le fond du filet », a-t-il expliqué.

Avec moins de deux minutes à faire à la troisième période, Zack Stringer a déjoué Olivier Adam pour la deuxième fois de la partie, donnant la chance aux deux équipes de jouer une période supplémentaire.

Après un but refusé aux Hurricanes, Jérémy Lapointe a finalement donné la victoire à son équipe.

Le prochain match sera présenté dimanche sur le coup de 19 h, alors que les Cantos croiseront le fer avec les Hounds de Notre Dame en grande finale de la Coupe Telus.

 « On va faire des séances vidéo pour se préparer, a assuré Potvin. Il suffit de jouer de la manière que l’on joue. Il faut être bons avec la rondelle et l’on va voir ce qui va arriver. »

En vitesse

Le gardien Olivier Adam n'a pas à rougir de sa performance dans la victoire des siens. Par contre, l'adolescent de 15 ans aurait aimé revoir certains tirs. « C’était stressant, surtout en voyant que les joueurs faisaient du super beau boulot en avant. J’ai eu de la difficulté à faire les arrêts clés, donc j’étais vraiment stressé de laisser passer un autre but en prolongation et de laisser filer la victoire », a-t-il admis.

*****

Les Cantonniers savent qu’il sera difficile d’aller chercher la victoire dimanche. « Une finale, ce n’est jamais facile, a commenté le capitaine Jérémy Rainville. On est venus ici avec un seul objectif : ramener la coupe. Ça fait vraiment longtemps qu’on ne l’a pas gagnée. Cependant, ce n’est pas une pression supplémentaire. Ça ne sert à rien de se mettre de la pression inutilement. »

*****

Jérémy Rainville a également gagné le trophée de meilleur pointeur du tournoi avec une fiche de deux buts et six aides, un prix qui est partagé avec Brad Morrissey. « C’est le fun d’avoir cet honneur. Je gagne ce prix, mais sans mes coéquipiers, ça n’aurait pas été possible. On a de bons leaders. Mes assistants ont fait un très beau job. Tous les joueurs, qu’ils aient une lettre ou pas sur leur chandail, ont fait leur travail. »

*****

Des partisans des Cantonniers ont fait le voyage à partir d'Austin afin de voir leurs joueurs préférés disputer leurs matchs du week-end. Réjean Boutin et Ginette Veer sont arrivés à Sudbury vendredi.

*****

Le match de finale entre les Cantonniers et les Hounds sera présenté au Théâtre Magog. Les partisans sont invités à donner une contribution volontaire.