Le Canada a été l’un de la vingtaine de pays à être accueilli officiellement lundi au village des athlètes.

Les Canadiens s’éclatent avant l’ouverture des Jeux

GOLD COAST — Une fête sur la plage a marqué le coup, lundi, lorsque le drapeau à la feuille d’érable a été hissé au village des athlètes des Jeux du Commonwealth.

La cérémonie d’accueil de l’équipe canadienne a pris son envol avec la performance d’une troupe de danse aborigène Mununjali, composée de quatre personnes et retraçant l’histoire de la Gold Coast. Puis il y a eu quelques discours de bienvenue, un athlète canadien a été enduit d’ocre — un pigment argileux terreux — sur le dos de sa main comme signe de respect et le drapeau canadien a été hissé au son de l’hymne national.

« C’était formidable de voir le drapeau canadien, a déclaré Claire Carver-Dias, chef de mission du Canada, aux athlètes et aux officiels. Nous espérons voir ce drapeau être hissé 100 fois de plus à ces jeux. »

Puis la fête a commencé lorsque des danseurs sont sortis d’un véhicule avec des hoola-hoops et des ballons de plage. Les sauveteurs ont ensuite emmené un danseur sur une planche de surf tandis que des panneaux indiquant les plages locales ont été déployés autour de la scène circulaire.

À la fin de cette cérémonie d’accueil de 30 minutes, des artistes aborigènes et autres ont dansé avec des athlètes et des officiels canadiens au son de la chanson Can not Stop the Feeling de Justin Timberlake.

Une série d’égoportraits a suivi avant le retour des athlètes à leurs logements à proximité pour échapper au soleil et à la chaleur de 28 degrés Celsius.

« Un super spectacle », a affirmé le chef de mission adjoint Benoît Huot, multiple médaillé paralympique.

Carver-Dias a reçu un cadeau, un bouclier autochtone qui doit assurer la protection et qui fera le tour des sites avec les athlètes canadiens. La double championne de nage synchronisée aux Jeux de 2002 a également adressé des conseils aux athlètes présents. « Vivez le moment, a-t-elle dit. Nous souhaitons pour vous tous, que vous soyez entraîneurs, officiels, bénévoles, représentants du gouvernement et bien entendu athlètes, que vous viviez chaque moment. Restez dans le moment présent. Profiter de votre présence ici. Réalisez la performance que vous voulez. »

Le Canada a été l’un de la vingtaine de pays à être accueilli officiellement lundi au village des athlètes. À titre de l’une des principales nations à ces jeux, il a eu droit à une cérémonie individuelle — tout comme l’Angleterre et l’Australie par la suite.

Les Jeux sont prévus du 4 au 15 avril. Le Canada a remporté 82 médailles (32-16-34) il y a quatre ans à Glasgow pour terminer derrière l’Angleterre (58-59-57-174) et l’Australie (49-42-46-137).

Les Jeux de la Gold Coast prônent l’égalité des sexes. Les organisateurs affirment qu’il y a un nombre égal d’épreuves de médailles pour les hommes et les femmes, pour la première fois dans l’histoire de ces Jeux multisports.

Il y a également une présence élargie des parasports, avec 45 pour cent de plus de médailles qu’il y a quatre ans. Quelque 300 athlètes participent aux sept disciplines en parasports.

« Bravo aux Australiens et au comité organisateur », a conclu Huot.

DES SERINGUES AU VILLAGE DES ATHLÈTES

Les organisateurs des Jeux du Commonwealth ont convoqué les responsables d’un pays participant à une réunion officielle pour violation des directives antidopage de l’événement. 

Le directeur général de la Fédération des Jeux du Commonwealth, David Grevemberg, a confirmé que des seringues ont été retrouvées au village des athlètes ce week-end. Grevemberg n’a pas identifié l’équipe impliquée. 

« Il s’agit principalement d’une enquête en cours, mais il y a eu une violation manifeste de la politique de non-utilisation, a déclaré M. Grevemberg. Ces aiguilles ont été apportées et il n’y avait aucune approbation en ce sens. »