Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le président et chef de la direction des Blue Jays de Toronto, Mark Shapiro
Le président et chef de la direction des Blue Jays de Toronto, Mark Shapiro

Les Blue Jays prolongent le contrat de leur président

Gregory Strong
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
TORONTO - Le président des Blue Jays Mark Shapiro a su bien gérer la reconstruction du club depuis son arrivée à Toronto. Il aura maintenant l’occasion de récolter les fruits de son labeur.

Rogers Communications, propriétaire du club, a annoncé mardi avoir offert une prolongation de contrat de cinq ans à son président et chef de la direction.

« Le leadership de Mark et son engagement envers l’excellence des cinq dernières années ont été des éléments clés de croissance de l’équipe », a déclaré le président du conseil d’administration de Rogers, Edward Rogers, dans une déclaration transmise sur les réseaux sociaux.

« Nous sommes extrêmement heureux que Mark continue de mener les Blue Jays tandis que nous travaillons sur notre objectif de ramener une Série mondiale au Canada. »

Shapiro est arrivé en poste en novembre 2015, peu de temps après que l’équipe eut participé à la série de championnat de l’Américaine. Ross Atkins a été embauché comme directeur général un mois plus tard et les Jays sont retournés dans le carré d’as en 2016, avant de vivre une reconstruction de trois ans.

Avec des jeunes joueurs comme Bo Bichette, Cavan Biggio et Vladimir Guerrero fils comme chefs de file, les Blue Jays se sont améliorés en 2020, se méritant une participation aux séries comme quatrième as en vertu d’une fiche de 32-28 et du format éliminatoire élargi utilisé par le Baseball majeur.

Cette participation aux séries a toutefois été brève, les Jays étant balayés en deux matchs par les éventuels champions de l’Américaine, les Rays de Tampa Bay.

Cette prolongation n’est pas une surprise: Shapiro avait laissé entendre au cours d’une téléconférence en fin de saison qu’elle était dans l’air.

« D’un point de vue personnel et professionnel, je suis très excité à poursuivre l’aventure avec les Blue Jays, a déclaré Shapiro par communiqué. J’ai la chance de travailler avec des gens exceptionnels et je suis fier du progrès que nous avons fait ensemble. »

« De vivre à Toronto et au Canada a changé nos vies, ma famille et moi. Je suis enchanté à l’idée de vivre la conquête d’un championnat dans cette ville et ce pays. »

Shapiro a été président des Indians de Cleveland de 2010 à 2015, équipe à laquelle il s’est joint en 1992. Il a succédé à Paul Beeston à la retraite de ce dernier avec les Jays.

En cinq saisons sous les ordres de Shapiro, Les Jays ont compilé une fiche de 337-371 (,476).

L’équipe a joué ses matchs locaux à Buffalo la saison dernière et pourrait être forcée de jouer de nouveau aux États-Unis en 2021 en raison de la pandémie.

Les Blue Jays n’ont toujours pas annoncé leurs plans pour la saison à venir.