Une dizaine de membres accompagnent chacune des 13 équipes en Outaouais cette semaine.

Les assises du junior AAA à Gatineau

Depuis mercredi, Gatineau est devenu le centre névralgique de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Les Assises du circuit Jacques-Laporte se déroulent au Quality Inn de Gatineau et elles prendront fin samedi avec la séance de sélection annuelle des joueurs de 15 ans et plus.

Le repêchage de la LHJAAAQ n’a rien du grand spectacle de son grand frère de la LHJMQ. Personne ne monte sur l’estrade pour enfiler chandail et casquette. Aucun joueur ne se trouve sur place et les équipes doivent jouer de prudence en sélectionnant les joueurs qui ont les meilleures chances de se rapporter chez elles.

«Inutile de repêcher un Benoît-Olivier Groulx, par exemple, lance Luc Mauzeroll, président des Flames de Gatineau. Ce repêchage est plus complexe. Il faut sélectionner les joueurs qui sont le plus près de la LHJMQ sans être assurés d’avoir un poste.»

Les 13 clubs de la ligue se livreront à un exercice de 15 rondes samedi. Naturellement, une équipe comme Gatineau va privilégier des joueurs locaux pendant la séance. Chaque équipe pouvait même retenir trois joueurs de son territoire respectif avant le repêchage. Les Flames ont donc réclamé les droits de William Dagenais, Alexandre Groleau et Anthony Hamel de l’Intrépide de Gatineau.

«Toutes les organisations sont réunies dans la même salle pour le repêchage. Entre certaines sélections, les entraîneurs prennent le téléphone pour rejoindre les joueurs et leur annoncer leur sélection», ajoute Mauzeroll.

Une dizaine de membres accompagnent chacune des 13 équipes en Outaouais cette semaine. Tout ce beau monde a participé à un tournoi de golf à Buckingham jeudi. Les rencontres entre les dirigeants de la ligue et ceux de chaque équipe vont se poursuivre vendredi.

La LHJAAAQ a ajouté une équipe à son circuit pour la saison 2018-19 avec une expansion à Montmagny dans la région de Québec.