Jim Popp (photo) a été remplacé par leur ex-joueur étoile et ex-entraîneur Michael ‘Pinball’ Clemons.

Les Argonauts de Toronto congédient leur DG Jim Popp

TORONTO — Les Argonauts ont congédié leur directeur général Jim Popp mardi matin, a confirmé l’organisation torontoise par voie de communiqué.

Cette décision aurait été prise trois jours seulement après un cinglant revers de 55-8 encaissé par les Argos contre les Lions de la Colombie-Britannique. Les Argos croupissent présentement au dernier rang de la LCF, avec une piètre fiche de 2-12 et un différentiel de points de moins-220.

«Cette saison a clairement démontré que cette équipe manque d’identité, et en conséquence un changement était nécessaire pour remettre les Argos sur la bonne», a d’abord mentionné Bill Manning.

«J’ai informé Jim hier après-midi que nous ne prévoyons pas renouveler son contrat lorsqu’il expirera à la fin de l’année, a poursuivi le président des Argos, Manning. Pour prendre une longueur d’avance sur la transition, Jim quittera ses fonctions de directeur général dès maintenant, mais restera disponible pour aider notre équipe de direction jusqu’au 31 décembre.»

Popp a été remplacé par leur ex-joueur étoile et ex-entraîneur Michael ‘Pinball’ Clemons, qui est ainsi devenu le 20e directeur général de l’histoire des Argonauts. Ces derniers ont profité de l’occasion pour indiquer que John Murphy avait été nommé le vice-président responsable du personnel sportif, et précisé qu’il agira en partenariat avec Clemons.

Clemons a déclaré en conférence de presse qu’il avait refusé deux offres d’emploi au sein de l’équipe de gestion des Argos plus tôt cette saison, avant de finalement céder après la rencontre de samedi.

«Je n’avais pas besoin d’un emploi; j’ai une organisation caritative que j’adore», a-t-il dit.

«Je vis de mes discussions avec les gens. Je parle et ils me paient. Je ne ferai pas ce boulot parce que j’ai besoin d’un boulot. J’ai quelques emplois. Je suis ici parce que j’adore ça et que j’aime les partisans de cette équipe. Nous voulons l’améliorer (l’équipe).»

Clemons a rappelé qu’il était essentiel qu’il s’entoure bien afin d’assurer les succès de l’équipe.

«Ce n’est pas l’affaire d’une seule personne. Si c’est seulement moi, alors ça ne marchera pas, a-t-il confié. Nous bâtirons une très bonne équipe, qui sera très efficace, autour de nous. C’est la seule façon de connaître du succès.»

Quant à Popp, qui est âgé de 58 ans, il avait été embauché par la formation torontoise en février 2017. Il avait ensuite embauché l’entraîneur-chef Marc Trestman, et les deux hommes ont guidé les Argos vers la conquête de la coupe Grey dès la saison suivante.

Depuis ce temps, cependant, les Torontois n’ont remporté que six de leurs 32 derniers affrontements.

Popp s’était joint aux Argos après avoir occupé le poste de directeur général des Alouettes de Montréal de 1996 à 2016, et il a notamment remporté trois coupes Grey avec eux. Il a aussi conquis le championnat alors qu’il était directeur général des Stallions de Baltimore, en 1995.

Il quitte donc les Argonauts avec une fiche de 269-203-1 en saison régulière, et un dossier de 27-17 en éliminatoires. Les équipes de Popp ont participé à 11 matchs de championnat de la LCF, et ont remporté cinq coupes Grey au total.