Puissance du hockey québécois dans la catégorie pee-wee AA, les Ambassadeurs de Gatineau mettront leur talent à l’épreuve à l’échelle internationale dès jeudi alors qu’ils seront les seuls représentants de l’Outaouais à la 61e édition du tournoi pee-wee de Québec.

Les Ambassadeurs débutent leur aventure au tournoi pee-wee de Québec [VIDÉO]

Puissance du hockey québécois dans la catégorie pee-wee AA, les Ambassadeurs de Gatineau mettront leur talent à l’épreuve à l’échelle internationale dès jeudi alors qu’ils seront les seuls représentants de l’Outaouais à la 61e édition du tournoi pee-wee de Québec.

Les protégés de Patrick Lalonde se frotteront aux Sélects de l’Autriche sur la patinoire du Centre Vidéotron jeudi après-midi. Avec une victoire, ils vont poursuivre leur tournoi dans l’amphithéâtre des Remparts de Québec le jeudi suivant. Un revers les reléguerait au tournoi de la « seconde chance » sur la patinoire du Pavillon de la Jeunesse pour la suite du tournoi. Dans ce cas, le retour au Centre Vidéotron se ferait uniquement pour la finale.

« Nous allons essayer de rester au Centre Vidéotron ! Ce n’est rien contre le Pavillon de la Jeunesse. C’est aussi une belle place pour jouer au hockey, mais l’ambiance est plus festive au Centre Vidéotron », a lancé l’entraîneur-chef Patrick Lalonde à quelques minutes du départ en autocar vers Québec mercredi après-midi.

Les Ambassadeurs occupent le deuxième rang du classement POC avec une fiche de 33-4-3. Ils n’ont accordé que 38 buts en 40 parties de saison régulière et de tournois. Ils ont déjà été champions des tournois pee-wee de Gatineau et de Deux-Montagnes. Ils ont été finalistes au tournoi pee-wee d’Anjou, là où ils se sont inclinés en prolongation contre un club... de l’Outaouais. Les Mariniers d’Aylmer ont eu le dernier mot dans ce match décisif.

Si les Ambassadeurs sont l’équipe la mieux classée au Québec dans le tournoi, ils en savent très peu sur les 14 autres équipes venues de partout dans le monde. C’est le cas des Sélects d’Autriche.

« Il y a quatre ans, le club de mon aîné s’était fait sortir par cette sélection autrichienne. Nous allons affronter une bonne équipe dès le départ. J’ai confiance en nos chances. Quand nous appliquons le concept d’équipe, personne ne peut nous battre. Nous sommes très fiers de notre jeu défensif. Nous avons de bons gardiens, mais nos défenseurs sont très bons et nos attaquants exécutent aussi le plan de match défensif. C’est notre force. »