Gavin Marguerite est devenu dans les derniers jours le huitième joueur embauché par les Aces d’Ottawa, qui doivent effectuer leurs débuts dans la Rugby Football League (RFL) en 2021.
Gavin Marguerite est devenu dans les derniers jours le huitième joueur embauché par les Aces d’Ottawa, qui doivent effectuer leurs débuts dans la Rugby Football League (RFL) en 2021.

Les Aces recrutent Marguerite chez les Bleus

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Sa mère brillait au handball. Son père était un redoutable cycliste. Sa soeur pratique le tennis et son grand frère excellait en soccer en France.

Et Gavin Marguerite dans tout ça? Il s’avère un sapré bon joueur de rugby.

Surtout, il est devenu dans les derniers jours le huitième joueur embauché par les Aces d’Ottawa, qui doivent effectuer leurs débuts dans la Rugby Football League (RFL) en 2021. Ils évolueront dans la Ligue 1, un circuit européen de troisième division qui compte des équipes en France de même qu’en Grande-Bretagne.

«Tous les membres de notre famille sont des sportifs», relate Marguerite au bout du fil.

Il était 9h dimanche matin, à Ottawa. Le natif de la Martinique se trouvait en France où il était 15h.


« Ottawa, c’est une belle ville à ce que j’ai pu comprendre. J’aime découvrir de nouvelles cultures et de nouvelles personnes. »
Gavin Marguerite

Cet arrière polyvalent a passé une dizaine de minutes à parler de son parcours et des raisons qui l’ont convaincu à traverser l’océan Atlantique dans quelques mois.

«C’est une opportunité de sortir de ma zone de confort. Puis, le Canada c’est un beau pays. Ottawa, c’est une belle ville à ce que j’ai pu comprendre. J’aime découvrir de nouvelles cultures et de nouvelles personnes», explique ce membre de l’équipe de France lors de la Coupe du monde de rugby à neuf.

Un tournoi auquel Marguerite a pris part l’automne dernier en Australie. Un de ses coéquipiers chez les Bleus?

Le demi Louis Jouffret, le premier joueur mis sous contrat par les Aces, il y a trois semaines.

«Je connais bien Louis. Quant aux autres joueurs d’Ottawa, je ne les connais que de nom. J’ai joué contre eux dans le championnat.»

Gavin Marguerite est un produit de l’Académie de Toulouse, ayant effectué ses débuts avec l’équipe Toulouse Olympique en 2016. Il marqué 40 essais en 70 matches pour cette formation.

Ce dernier s’est joint aux Dragons de Catalan dans la Super League en 2020, ne participant à aucun match régulier. Tout ça en raison d’une blessure aux ischio-jambiers de la jambe droite de même que la pandémie.

«J’ai été limité à un match amical. Après, je n’ai pas eu l’occasion de jouer parce que je me suis fait mal», relate Marguerite qui a fêté ses 24 ans, mercredi dernier, deux jours avant sa mise sous contrat par Ottawa.

Le nouveau joueur des Aces a déjà mis les pieds au Canada. «Je suis allé deux fois l’an dernier à Toronto pour des matches. C’était cool», dit-il.

En attendant de renouer avec l’action, Gavin Marguerite travaille en France au sein d’une compagnie de messagerie. Tantôt, on le retrouve affecté à l’entrepôt. Puis un autre moment, il assure la livraison de produits.

«Je fais un peu des deux», affirme le diplômé en commerce et immobilier.

Les Aces doivent disputer une vingtaine de parties à leur première saison en 2021. Ils seront dirigés par un autre Français, Laurent Frayssinous.