Samuel Girard a gagné sept des neuf courses au programme des sélections de l'équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste.

L'équipe canadienne est formée

Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Kasandra Bradette et Jamie MacDonald ont rejoint Samuel Girard et Kim Boutin au sein de l'équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste en prévision des Jeux olympiques de 2018, au terme des sélections tenues à l'Aréna Maurice-Richard.
Seulement les trois premiers patineurs chez les hommes et les femmes au classement général de la semaine de compétition obtenaient automatiquement une place au sein de l'équipe canadienne qui ira aux Jeux de Pyeongchang, en février.
Girard, de Ferland-et-Boilleau, et Boutin, de Sherbrooke, étaient déjà assurés de leur place avant la présentation des derniers 500 m et 1000 m, dimanche.
Hamelin, de Sainte-Julie, et Cournoyer, de Boucherville, ont fait le nécessaire chez les hommes, tandis que Bradette, de Saint-Félicien, et MacDonald, de Fort St. James, en Colombie-Britannique, ont confirmé leur place chez les femmes.
La semaine de compétition a toutefois été l'affaire de Girard et Boutin, qui ont gagné respectivement sept et huit des neuf courses dans leur volet respectif.
Seulement les deux meilleurs résultats sur les deux meilleures distances (500, 1000 et 1500 m) étaient comptabilisés, c'est-à-dire quatre résultats sur neuf courses.
Dimanche, Boutin a d'abord signé une troisième victoire en autant de tentatives au 500 m. Âgée de 22 ans, Boutin a été impériale, ne laissant aucune chance à ses rivales. Derrière, Bradette a pris le deuxième rang, devant Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe. MacDonald s'est contentée du quatrième rang.
De son côté, Girard a aussi complété le triplé au 500 m. Le patineur âgé de 21 ans a évité les contacts en restant à l'avant du peloton. Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, a pris le deuxième rang, tandis que Cournoyer a complété le podium malgré une chute dans le dernier virage.
Hamelin s'est contenté du septième échelon, lui qui avait été éliminé en demi-finale à la suite d'une chute lors d'un contact avec Cournoyer. Il avait toutefois pris le deuxième rang lors des deux premiers 500 m de la semaine.
Au 1000 m, Boutin a aussi réussi le triplé. En finale dimanche, elle a devancé MacDonald et Bradette.
Du côté masculin, Hamelin a privé Girard du triplé en ayant le dessus dans une course endiablée. Pascal Dion, de Montréal, a complété le top-3.
Cournoyer s'est retiré après les qualifications, quand il a été impliqué dans une chute qui a forcé la reprise de la course. Il avait déjà deux deuxièmes positions à son palmarès sur cette distance cette semaine.
François Hamelin déclare forfait
La journée n'a pas été aussi heureuse pour le vétéran François Hamelin, qui a dû déclarer forfait pour les épreuves de dimanche en raison de symptômes de commotion cérébrale.
Hamelin était entré en collision avec Sasha Fathoullin lors des qualifications du 1500 m, samedi, et avait chuté violemment. Le patineur de Sainte-Julie avait tenté d'empêcher Fathoullin de le dépasser et avait été projeté tête première dans les matelas. Il avait eu recours à l'aide de membres de l'équipe médicale pour se relever.
Il semblait sonné à sa sortie de la glace et n'avait pu continuer sa journée de compétition. Même s'il avait été en état, il n'aurait pu poursuivre au 1500 m, car il a reçu une pénalité des officiels pour son geste qualifié d'obstruction.
Âgé de 30 ans, Hamelin a finalement mis une croix sur le 500 m et le 1000 m de dimanche.
Hamelin occupait le quatrième rang du classement général des Sélections avant les courses de dimanche et il n'a donc pas eu l'occasion de lutter avec Cournoyer et Charles Hamelin pour les deux dernières places automatiques.
Il pourrait toutefois obtenir sa place via une demande d'exemption ou un choix discrétionnaire des entraîneurs.
Du côté féminin, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais devront toutes deux espérer être choisies via une exemption ou le choix discrétionnaire. St-Gelais n'a pas participé aux sélections, elle qui a subi une commotion cérébrale à l'entraînement avant le début de la compétition.
De son côté, Maltais a dû déclarer forfait après une chute en demi-finale du deuxième 500 m, présenté mercredi dernier.
L'identité des quatrièmes et cinquièmes membres de chaque côté sera dévoilée le 30 août.