Alexis Lepage était très déçu à la conclusion de sa première course de la saison à Cape Town, en Afrique du Sud.

Lepage connait un faux départ en Afrique du Sud

Alexis Lepage ne cherchait pas d’excuses à la conclusion de sa première course de la saison à Cape Town, en Afrique du Sud. Il venait de terminer au 31e rang à la Coupe du monde de triathlon.

« Très déçu, a laissé tomber le Gatinois âgé de 24 ans. Je n’ai jamais été en aussi bonne forme que ça. Mais mes jambes n’ont pas suivi mes attentes aujourd’hui. » Lepage avait terminé l’année 2018 en force avec des 13e et 15e places en Coupe du monde, à Sarasota puis à Salinas. Il espérait dupliquer ces résultats sur le continent africain afin de mieux se positionner dans la sélection de l’équipe olympique canadienne. Ce dernier a terminé une minute et 44 secondes derrière le vainqueur, Alex Yee, de la Grande-Bretagne. L’Américain Tony Smoragiewicz et le Portugais Joao Silva ont complété le podium. Lepage était pourtant 10e après le 1,5 km de natation. « Je n’ai vraiment pas d’excuses. J’ai nagé correct, même s’il me manquait une petite vitesse. Le vélo a bien été. Mais mes jambes ne voulaient pas suivre lors de la course à pied. Je n’ai aucune idée où j’ai terminé, mais c’est une performance qui est loin de représenter ce que je peux faire ou ce dont je m’attendais. » La bonne nouvelle ? Lepage a trois semaines et demie pour trouver des solutions à l’entraînement avant sa prochaine sortie, le 9 mars, à une étape des Séries mondiales aux Émirats arabes unis. « Je demeure très motivé. Je sais que je suis très proche de mon but. Je n’ai qu’à pousser davantage. »