Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'entraîneur-chef des Bruins de Boston, Bruce Cassidy. 
L'entraîneur-chef des Bruins de Boston, Bruce Cassidy. 

L'entraîneur-chef des Bruins Bruce Cassidy écope d'une amende de 25 000 $ de la LNH

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
L'entraîneur-chef des Bruins de Boston Bruce Cassidy a écopé d'une amende de 25 000 $US, a annoncé le circuit Bettman par voie de communiqué mardi.

Cassidy a été puni pour avoir critiqué le travail des arbitres lors du match no 5 de la série quarts de finale de la Coupe Stanley contre les Islanders de New York, lundi soir.

Les Islanders ont inscrit trois buts en supériorité numérique pendant cette rencontre, qu'ils ont remportée 5-4.

«Je crois qu'ils (les arbitres) considèrent cette équipe comme les Saints de New York, et non les Islanders de New York», a déclaré Cassidy en visioconférence d'après-match, visiblement frustré par la tournure des événements.

«Ces pénalités, ils (les arbitres) les appellent contre nous, mais pas contre eux - et je ne comprends pas pourquoi, a-t-il ajouté. Peut-être qu'on doit simuler davantage - plonger -, mais nous ne jouons pas comme ça.»

Questionné au sujet des commentaires de son collègue, l'entraîneur-chef des Islanders Barry Trotz a rappelé que son équipe fut l'une des plus punies en saison régulière. Les Bruins ont été les plus punis cette saison, mais les Islanders pointaient au 29e rang parmi les 31 équipes de la ligue.

Cependant, certaines des pénalités appelées lundi soir étaient plutôt inhabituelles.

«Ce n'est pas comme si tout ce que je faisais c'était de dire: 'Toutes les pénalités contre nous sont horribles'. Ce n'est pas vrai. C'est simplement qu'en fin de compte, sur des jeux semblables - ils doivent être punis eux aussi, a noté Cassidy. Ils jouent avec intensité, avec beaucoup d'intensité. J'adore comment ils jouent. Mais ils commettent autant de fautes que nous - croyez-moi. Il suffit que les arbitres sévissent.»

La troupe new-yorkaise mène cette série 3-2, et pourrait éliminer les Bruins mercredi soir.