Lundi, le voltigeur des Braves Ronald Acuna Jr est devenu seulement le quatrième de l’histoire à frapper la longue balle comme premier frappeur dans les deux matchs d’un programme double. En comparaison, 23 lanceurs ont réussi un match parfait et 15 joueurs ont réussi un triple jeu sans aide.

L'éclosion de Ronald Acuna

ATLANTA — Ronald Acuna Jr n’est âgé que de 20 ans et, pour cette raison, il ne s’attarde jamais beaucoup à sa place encore émergente dans l’histoire du baseball. Il se contente de forger le socle sur lequel sa légende pourrait s’écrire un jour.

Vingt-quatre heures après avoir été le quatrième joueur de l’histoire a frappé des circuits comme premier frappeur lors des deux matchs d’un programme double, il est devenu le premier joueur en 22 ans à le faire lors de trois matchs consécutifs! Le jeune voltigeur de gauche a en effet retroussé au-delà de la clôture le premier lancer de Trevor Richards (Miami), mardi à Atlanta.

Le dernier joueur à avoir claqué un circuit comme premier frappeur dans dans trois matchs consécutifs est Brady Anderson (Baltimore), en 1996, qui avait réussi l’exploit lors de quatre rencontres d’affilée.

Acuna a ajouté un circuit de trois points en septième manche dans la victoire de 10-6 d’Atlanta. Le Vénézuélien a maintenant cogné au moins un circuit dans cinq matchs consécutifs, égalant une marque d’équipe de Brian McCann, établie en 2006.

Plus rare qu'un match parfait!

Lundi, ce n’est qu’après sa longue et brillante journée qu’Acuna a finalement pris conscience de ce qu’il avait réalisé. Un exploit plus rare, même, qu’une partie parfaite. Ou qu’un triple jeu complété sans aide.

Selon Elias Sports Bureau, seuls Anderson (Orioles de Baltimore, 21 août 1999), Rickey Henderson (A’s d’Oakland, 5 juillet 1993) et Harry Hooper (Red Sox de Boston, 20 mai 1913) ont frappé des circuits à titre de premier frappeur des deux matchs d’un programme double.  En comparaison, on compte 23 matchs parfaits et 15 triples jeux sans aide.

«Je viens de l’apprendre», a déclaré Acuna après le match par le biais d’un interprète lorsqu’il s’est fait demander s’il savait ce qu’il venait d’accomplir. «Je remercie Dieu de m’avoir donné l’opportunité de me faire une place dans l’histoire.»

Acuna Jr compte 19 circuits depuis le début de la campagne, dont cinq à titre de premier frappeur d’un match. Le record d’équipe appartient à Marquis Grissom, un ancien des Expos de Montréal, qui en a frappé sept en 1996.

Ne pariez pas contre les chances d’Acuna d’effacer cette marque. Il traverse une séquence productive, lui qui, mardi, est devenu le plus jeune joueur à frapper la longue balle dans cinq matchs d’affilée. Le seul autre joueur de moins de 21 ans ayant frappé un circuit dans quatre matchs consécutifs du baseball majeur est Miguel Cabrera en 2004, alors qu’il évoluait avec les Marlins.

«C’est pas mal spécial», a affirmé le premier-but étoile des Braves Freddie Freeman, lui-même auteur d’un circuit lors du deuxième match, lundi. «Il est en feu en ce moment. Ce qu’il fait au marbre, ce n’est pas quelque chose que l’on voit très souvent.»

Dans un intervalle d’environ neuf heures, Acuna a donc obtenu cinq coups sûrs en huit présences au bâton. Il a fait produire cinq points, en a marqué cinq, a ajouté un double et a volé un but.

«Freddie et moi nous sommes regardés en souriant en nous disant : “Encore?”» a dit le gérant des Braves Brian Snitker. «Ç’a été beau à voir.»

À l’aise au premier rang

Acuna a surpassé l’imposant battage publicitaire qui a accompagné ses remarquables performances pendant le camp d’entraînement, même si les Braves lui ont fait commencer la saison au niveau AAA afin de s’assurer de compter sur une saison additionnelle avant qu’il ne soit admissible à l’autonomie.

Depuis qu’il a mérité sa place dans les grandes ligues, Acuna a récupéré le temps perdu.

«Nous attendons la présence de ce jeune depuis le début du camp», a déclaré le lanceur Mike Foltynewicz, qui a été crédité lundi de la victoire dans le deuxième match après une solide performance de huit manches. «Nous sommes tellement heureux de l’avoir avec nous. Chaque soir, il accomplit quelque chose. Je ne sais pas comment on peut lancer contre lui lorsqu’il amorce un match.»

Acuna s’est épanoui depuis qu’il a été muté au premier rang du rôle des frappeurs après la pause du Match des étoiles. Depuis, il présente une moyenne au bâton de ,344 avec dix circuits en 23 matchs, incluant des longues balles dans quatre rencontres consécutives et dans six de ses sept dernières.

+

UNE AFFAIRE DE FAMILLE

Ronald Acuna Jr, dont le jeune frère Louisangel a signé avec l’organisation des Rangers du Texas le 2 juillet, est tombé dans la marmite du baseball à sa naissance. Son père Ronald et son grand-père Roumualdo Blanco ont évolué dans le baseball mineur, le premier ayant notamment connu trois saisons de 30 vols de but dans l’organisation des Mets de New York. Il est également le neveu de José Escobar, qui a joué avec les Indians de Cleveland en 1991, et le cousin de plusieurs joueurs ayant atteint le baseball majeur, dont Vicente Campos, Alcides Escobar, Edwin Escobar et, surtout, le lanceur Kelvim Escobar, un ancien des Blue Jays qui remporté 101 victoires en 12 saisons dans les grandes ligues.

Acuna Jr, lui, a signé en 2014 avec les Braves, alors qu’il n’était âgé que de 16 ans. À ce moment, il avait touché 100 000 $, un montant plutôt modeste si l’on considère qu’il est actuellement le seul jeune espoir du baseball à obtenir un grade de 60 ou plus (sur 80) dans les cinq catégories d’évaluation : le bâton (60), la puissance (65), la course (70), le bras (60) et la défensive (60). Sa note globale de 70 n’est égalée que par un seul autre frappeur : Vladimir Guerrero Jr, des Blue Jays.  D’après MLB.com