Alain Côté n'est pas peu fier du championnat de saison régulière remporté par ses protégés du Viking.

Le Viking savoure son premier championnat en saison régulière

Il y a eu la conquête de la Coupe Futura en 2008 et quelques bonnes cuvées au compteur, mais jamais l'organisation de Trois-Rivières n'avait encore remporté un championnat de saison régulière dans la Ligue nord-américaine de hockey. C'est maintenant chose faite: grâce au point récolté samedi soir à Jonquière, le Viking a confirmé sa place en tant que tête de série numéro un pour les prochaines séries éliminatoires. Aucune équipe ne peut désormais le rattraper.
Jamais une récolte d'un point sur une possibilité de quatre contre leurs rivaux du Saguenay n'aura été accueillie avec autant de joie dans le camp trifluvien! Considéré comme l'un des maillons faibles du circuit Godin l'automne dernier avant le déclenchement des hostilités, le Viking se retrouve désormais au sommet de la pyramide... et en tant que solide prétendant pour l'obtention de la coupe Canam.
«Peu de gens croyaient en nous, rappelle fièrement l'entraîneur Alain Côté. C'est flatteur pour tout le monde dans l'équipe, surtout après la saison de misère de l'an dernier qui s'était soldée avec le dernier rang au classement.»
Le pilote explique cette remontée irrésistible du fait que les joueurs d'impact ont réussi à produire aux moments opportuns. «En tant que club, on se tient, et pas seulement sur la glace. Monsieur Morrissette (Léo-Guy, le propriétaire) a été en mesure de ramener les gars importants. Écoute, on a seulement subi notre deuxième défaite en temps régulier, vendredi dernier au Colisée!»
Et pourtant, la domination du Viking ne semble pas émouvoir les amateurs de hockey. Si ceux présents dans les gradins peuvent constater la force de frappe de leur équipe favorite, ils sont encore plusieurs - et de plus en plus nombreux - à chercher d'autres activités les jours de week-end. «On aimerait que l'engouement revienne. Moi, je suis confiant que ça se produise lors des séries.»
Le Viking en découdra alors avec les Braves de Laval, bons derniers avec neuf petites victoires en 36 rencontres. Il reste cependant quatre matchs à la saison de ces deux formations. Trois-Rivières visitera l'Isothermic, ce soir à Thetford Mines, avant de rentrer à domicile vendredi pour la partie retour face aux hommes de Bobby Baril.
Côté devra se priver de Marc-André Huot, blessé à un oeil samedi à Jonquière. Il aurait deux fractures, mais sa vision ne serait pas affectée.
Le gardien étoile Marco Cousineau passera aussi son tour, lui qui méritera une soirée de repos.
Charles Corsi sera donc devant le filet et Jean-Philippe Guérin agira à titre de substitut. Maxime Gravel et Sébastien Payette s'absenteront eux aussi. «On va habiller nos hommes forts! Nous savons que l'Isothermic vise encore le deuxième rang, mais on ne leur fera pas de cadeaux.»