Des pistes pour vélos à pneus surdimensionnés seront aménagées cet hiver au club de golf Le Sorcier.
Des pistes pour vélos à pneus surdimensionnés seront aménagées cet hiver au club de golf Le Sorcier.

Le Sorcier se lance dans le vélo d’hiver et la raquette

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Les amateurs de vélo d’hiver, mieux connu sous le vocable de fat bike, auront bientôt une option de plus pour assouvir leur passion à Gatineau.

Le Groupe Le Sorcier, propriétaire du club de golf du même nom, a annoncé jeudi le lancement d’un nouveau projet, nommé Le Harfang - Fat Bike et Raquette.

Mettant à profit son domaine enchanteur de 350 acres sur la montée Dalton, le Harfang aménagera 10 kilomètres de pistes damées spécifiquement pour les vélos à roues larges, tandis qu’il y aura un autre circuit de deux kilomètres pour la raquette au coeur de l’érablière du site.

Il y aura moyen de louer tout l’équipement nécessaire à la pratique de l’un ou l’autre de ces sports, alors que la boutique de golf du chalet sera convertie pour l’hiver en site de location des 32 vélos de la compagnie québécoise Sphérik avec pneus cloutés (incluant un certain nombre pour les enfants), de même que 50 paires de raquettes de marque GV, également une compagnie québécoise. Casques (obligatoires pour tous), lumières pour sorties nocturnes et bâtons de randonnée seront quelques-uns des accessoires aussi en location.

La date d’ouverture des pistes est incertaine alors que malgré la neige de la dernière semaine, des températures au-dessus de zéro et de la pluie sont attendues au cours de la fin de semaine.

«On va attendre de voir ce que dame Nature va nous envoyer, mais en attendant, ça nous donne la chance de nous préparer comme il faut. Le site internet du Harfang va être lancé probablement vers la mi-décembre. Ça fait peut-être deux ans qu’on regarde ça alors que la popularité du fat bike est grandissante. Même avant la pandémie, il y avait de plus en plus d’adeptes», explique le directeur général du Groupe Le Sorcier, Guy Beaulieu.

Les raquetteurs pourront arpenter un sentier de deux kilomètres au coeur d'une forêt d'érable sur la montée Dalton.

L’entreprise s’est inspirée d’un concept similaire mis de l’avant à Québec, où Empire 47 a un réseau de 40 km pour le vélo hivernal et de 15 km pour la raquette au Lac-Delage, près de Stoneham.

«Ils ont un savoir-faire extraordinaire et après être allé voir ça, notre décision était prise, on était pour partir ça. On commence avec 10 km cette année à travers notre propriété, et l’an prochain, si tout va bien – et dans cette pandémie-là, on pense qu’il va certes y avoir de l’intérêt – l’objectif est d’avoir 20 km de fat bike», poursuit Beaulieu, qui estime que ceux-ci conviendront particulièrement aux cyclistes de niveau débutant ou intermédiaire.

Les sentiers emprunteront ceux du terrain de golf, afin de ne pas endommager allées, tertres et verts de celui-ci. «On a des endroits stratégiques un peu partout, les sentiers et des chemins de service, etc. Il y a des endroits dans le bois qui étaient déjà ouverts. Avec la dénivellation qu’on a, il y a des endroits où c’est vraiment beau, dit Beaulieu, dont le parcours compte plusieurs normales trois avec des départs surélevés. On a des beaux pins, des beaux érables, on a un site extraordinaire pour lancer ça. Certaines parties du parcours vont être éclairées, pour permettre une thématique de soirée. On mise sur la qualité de nos pistes, les pistes de fat bike doivent être dures et bien entretenues. On a acheté quatre machines pour faire ça, on va être ‘sur la coche’.»

En raison de la pandémie de la COVID-19, le restaurant du chalet, le Rituel, ne peut offrir de repas sur place aux vépésistes – personne pratiquant le vélo à pneus surdimentionnés – et aux raquetteurs, mais Beaulieu espère évidemment qu’un possible retour à la normale en 2021 permettra de le mettre à profit.

Une page Facebook a été créé pour le Harfang, où on retrouvera la tarification initiale pour cette saison 2020-2021. Pour une journée, on parle de 17,40 $ pour les 16 ans et plus et 40 $ pour une famille (5$ et 15 $ pour la raquette), ce qui ne comprend pas la location d’un vélo. Il sera évidemment possible d’y aller avec son propre équipement, et des abonnements saisonniers seront également en vente.

Le Harfang offrira aussi des sorties corporatives et des sorties scolaires (pour les élèves du secondaire) dès qu’il lancera ses activités.