Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Rouge et Noir est prêt à jouer... même devant des gradins vides.
Le Rouge et Noir est prêt à jouer... même devant des gradins vides.

Le Rouge et Noir prêt à jouer devant des gradins vides

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Rouge et Noir demeure confiant de jouer en 2021, même si le début de la saison de la Ligue canadienne de football (LCF) risque d’être bientôt repoussé. L’équipe a signifié au circuit être prête à fouler le terrain devant des gradins vides, si nécessaire, pendant quelques parties.

«Nous serons prêts à commencer lorsque la ligue donnera le feu vert, même s’il n’y a pas de partisans dans les estrades. Nous sommes engagés à jouer chez le Rouge et Noir», a soutenu le président de l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), Mark Goudie, en entrevue au Droit.

Ce dernier a multiplié les entrevues mardi sur diverses tribunes. D’abord parce que la Ligue de hockey de l’Ontario avait confirmé l’annulation de sa saison en raison de la flambée de cas de la COVID-19 dans la province.

OSEG détient les 67’s.

«C’est vraiment plate pour les joueurs, surtout ceux qui étaient appelés à terminer leur carrière dans les rangs juniors», a noté Goudie.

Puis il y a la rumeur persistante selon laquelle la LCF repoussera le début de sa saison.

Le bureau des gouverneurs s’est réuni virtuellement dans les dernières heures sans toutefois qu’une annonce soit effectuée. En coulisse, on dit que le report serait confirmé mercredi par le commissaire Randy Ambrosie.

Ça ne surprendra personne. Ce qui inquiète? Ça ressemble à pareille date l’an dernier.

La LCF avait finalement annulé sa saison en août.

Goudie ne s’attend pas à pareil scénario un deuxième été de suite.


« J’ai déjà évalué à 90 % les probabilités qu’il y ait du football cette année à la Place TD. Je ne peux toutefois pas dire quand ça se produira, quand il y aura des spectateurs et combien. »
Mark Goudie

Encore une fois en coulisse, on dit que ce ne sont pas toutes les équipes qui ont les reins assez solides pour disputer quelques parties à huis clos afin de lancer éventuellement la saison. Certaines telles que Winnipeg et Régina sont détenues par la communauté et non des propriétaires privées aux poches profondes.

Le grand patron d’OSEG croit que la LCF reprendra ses activités quand le retour des amateurs va apparaître «probable».

«Les statistiques se dirigent dans la bonne direction ici à Ottawa. Le nombre de cas quotidiens de la COVID-19 se trouve en dessous de 200 pour la première fois depuis quelques semaines. Ma conjointe doit recevoir sa première dose de vaccin demain. J’entends beaucoup de gens dirent qu’ils sont prêts en a faire de même», a raconté Goudie.

«Le fait que nous sommes prêts à jouer démontre à quel point il y a de l’optimisme. Il reste quand même quelques nuages gris. Mais ça va s’en dans la bonne direction, surtout quand tu regardes le nombre de cas qui a baissé de façon drastique aux États-Unis, en Angleterre et en Israël en raison de la vaccination. Nous avons peut-être connu un lent départ à ce chapitre ici au Canada, mais nous rattrapons le retard.»

Il y a un autre point d’interrogation qui flotte au-dessus de la LCF.

Ça concerne son avenir à moyen et long terme. Tout ça depuis que la ligue a confirmé la tenue de discussions avec la XFL rachetée par Dwayne «The Rock» Johnson, son ancienne conjointe Dany Garcia et le fonds d’investissement RedBird Capital.

Les rumeurs de mariage entre les deux circuits se multiplient.

Goudie, lui, affirme que les équipes en savent peu des pourparlers. «La ligue nous a dit peu de choses. C’est un petit groupe qui participe à ces discussions. Mais j’imagine que nous aurons droit à une mise à jour dans le prochain mois», a-t-il avancé.

«La ligue est surtout occupée à se préparer pour une saison», a-t-il ajouté.