Il s’agissait d’une deuxième victoire de suite du Rouge et Noir (8-5) contre une équipe de la division Ouest. Il avait vaincu la semaine précédente les Roughriders de la Saskatchewan, à Regina.

Le Rouge et Noir défait les Eskimos

La quatrième fois aura été la bonne pour le Rouge et Noir.

Un touché de Greg Ellingson avec moins de quatre minutes à écouler en temps réglementaire lui a assuré une victoire de 28-15 contre les Eskimos d’Edmonton, samedi après-midi, devant 24 800 amateurs à la Place TD. Le receveur américain a capté une passe de cinq verges du quart-arrière Trevor Harris.

Un jeu qui a mis fin à une mauvaise séquence de l’équipe locale, qui s’était vu refuser trois touchés plus tôt dans le match en raison de pénalités.

«C’était frustrant de ne pas profiter de ces occasions, mais il fallait se rappeler que nous faisions quand même de bonnes choses», a rappelé l’entraîneur-chef Rick Campbell, vantant la détermination de son équipe.

Une interception réussie par le vétéran demi-défensif Rico Murray a mis la table à ce touché victorieux. Placé dans la zone des buts du Rouge et Noir, il a attrapé une passe du quart adverse Mike Reilly.

Le score était de 18-15 lorsque les Eskimos menaçaient de prendre l’avance.

Il s’agissait d’une deuxième victoire de suite du Rouge et Noir (8-5) contre une équipe de la division Ouest. Il avait vaincu la semaine précédente les Roughriders de la Saskatchewan, à Regina.

Tous les autres points contre les Eskimos ont été l’affaire du botteur Lewis Ward. Il a réussi ses sept tentatives de placement, dont une de 40 verges.

La recrue a maintenant été parfaite à ses 37 dernières tentatives. Il se rapproche du record de la LCF de 39 détenu par Rene Parades.

«Je pense qu’il s’avère plus nerveux en vue du match Panda du week-end prochain», a lancé Campbell, sourire en coin.

Ward est un produit des Gee Gees d’Ottawa, qui affronteront les Ravens de Carleton le 29 septembre lors du duel annuel entre les deux clubs universitaires de la capitale à la Place TD.

Hommage aux sinistrés

Sur un ton plus sérieux, Campbell a rendu hommage aux milliers de spectateurs qui se sont déplacés pour assister à la victoire du Rouge et Noir au lendemain de deux tornades à frapper Ottawa-Gatineau.

«J’en parlais après le match aux joueurs. La région a connu un vendredi difficile. Ça crevait le coeur de voir des gens perdre leur maison», a-t-il dit.

Certains de ses joueurs, dont le demi de coin Jonathan Rose, se promettaient d’aller donner un coup de main aux victimes dans les prochains jours. L’équipe sera en congé, profitant de sa troisième et dernière semaine de relâche du calendrier régulier.

Ce repos arrive à point pour plusieurs joueurs, dont Harris qui s’est blessé à une jambe dans le gain contre les Eskimos. Il a quand même terminé ce match, complétant 23 de 30 passes pour 313 verges.

En revanche, le quart a été victime de six sacs.

Le porteur de ballon William Powell a amassé 147 verges au sol, dépassant le cap des 1000 verges cette saison. Un de ses coéquipiers a aussi atteint une marque importante.

Brad Sinopoli, qui a capté six ballons pour 113 verges, a maintenant atteint la barre des 1000 verges de réception pour une quatrième année de suite

Le Rouge et Noir disputera son prochain match le 5 octobre. Les Blue Bombers de Winnipeg seront alors les visiteurs à la Place TD.