Les champions en titre de la coupe Grey se sont assurés de jouer à nouveau en novembre en gagnant 33-32 contre les Roughriders de la Saskatchewan, vendredi soir.

Le Rouge et Noir accède aux éliminatoires

Pour un deuxième match de suite, le Rouge et Noir a comblé un important retard. Pour une troisième année de suite, il participera aussi aux éliminatoires.

Les champions en titre de la coupe Grey se sont assurés de jouer à nouveau en novembre en gagnant 33-32 contre les Roughriders de la Saskatchewan, vendredi soir. Le quart réserviste Ryan Lindley a porté le ballon sur une verge avec quatre secondes à écouler en temps réglementaire pour donner une victoire in extremis aux siens.

Ottawa (7-9-1) tirait de l’arrière 32-20 avec moins de trois minutes à la partie lorsque Trevor Harris a notamment complété une passe de touché à Greg Ellingson.

Le week-end dernier, Harris avait dirigé une remontée de 19 points sans riposte de son équipe à Vancouver.

Il s’agissait du 13e match du Rouge et Noir décidé par moins de sept points en 2017, un nouveau record de la LCF.

Ce gain n’assure pas seulement au Rouge et Noir de participer aux éliminatoires. Il lui permet de reprendre le premier rang de la division Est devant les Argonauts de Toronto.

Rien ne laissait présager un tel dénouement pendant une bonne partie de la soirée à Régina.

Harris, Ellingson et leurs amis avaient de la misère. Notamment à arrêter le receveur et grande-gueule des Riders, Duron Carter. Ce dernier a capté 11 passes pour 231 verges.

De plus, Carter a servi un plaqué à la hauteur de la tête du demi défensif recrue Sherrod Baltimore tôt dans la partie. Un geste qui pourrait lui valoir une amende de la part de la LCF.

L’autre joueur qui causait des problèmes au Rouge et Noir ?

Le botteur des Riders, Tyler Crapigna, a réussi six placements.

Ajoutez à cela qu’Ottawa devait se débrouiller sans Brad Sinopoli.

Le receveur étoile canadien a été retiré de l’alignement deux heures avant le botté d’envoi. Il souffrirait d’une blessure à une épaule.

Au sol, William Powell a été limité à 58 verges. Il avait récolté au moins 92 verges lors de chacune des quatre sorties précédentes.

Un des touchés du Rouge et Noir a été le résultat d’une interception réussie par le maraudeur Antoine Pruneau. Il a ramené le ballon sur 46 verges.

Le joueur québécois n’a pas terminé toutefois la partie. Il a encaissé un plaqué à la tête après avoir perdu son casque.

Pruneau et ses coéquipiers se retrouveront en semaine de relâche. Leur prochain et dernier match régulier est prévu le 27 octobre contre Hamilton à la Place TD.

Une partie qui aura une signification puisque le Rouge et Noir peut toujours espérer de remporter le championnat de la division pour une troisième année de suite. En terminant au premier rang, il s’assurerait d’accéder directement à la finale de l’Est prévue le 19 novembre.

>> Sommaire du match