« Je ne suis pas inquiet pour l’avenir de notre sport au pays, a affirmé Patrick Chan.

Le «retraité» Chan patinera à Ottawa

Une dizaine de jours après avoir annoncé sa retraite de la compétition, Patrick Chan foule à nouveau la glace.

Le triple champion du monde et triple médaillé olympique débarquera à Ottawa dans les prochaines heures. Tout ça afin de participer à un spectacle de patinage artistique au centre Canadian Tire, dimanche après-midi.

«Il y a autant de pression sur nous que lors des compétitions. Les attentes sont tout aussi élevées», souligne Chan au bout du fil. Au moment de l’entrevue, ll se trouvait à Halifax, premier arrêt de la tournée «Stars on Ice».

«Mais en même temps, ce n’est pas aussi exigeant physiquement et mentalement que les Jeux olympiques.»

L’athlète originaire d’Ottawa, mais qui a surtout grandi à Toronto, débarque dans son patelin en compagnie de plusieurs de ses amis. En fait, ça ressemble drôlement à la formation canadienne qui a gagné l’or à l’épreuve par équipe aux Jeux en février à PyeongChang.

Il y a Tessa Virtue et Scott Moir de même que Meagan Duhamel et Eric Radford. Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman font aussi partie de la distribution de «Stars on Ice», tout comme Kaitlyn Weaver et Andrew Poje.

À eux s’ajoutent notamment deux «vieux retraités», Elvis Stojko et Jeffrey Buttle. On retrouve aussi l’Espagnol et ancien médaillé olympique, Javier Fernandez.

«Je m’estime chanceux d’avoir grandi avec plusieurs de ces patineurs durant la dernière décennie au sein de l’équipe nationale», a rappelé Chan, âgé de 27 ans, en faisant référence aux Virtue, Moir, Duhamel et Radford.

À son arrivée, Buttle est le leader de la formation canadienne.

Le voilà à nouveau à ses côtés, mais à titre de nouveau retraité de la compétition.

«J’aime l’énergie ressentie durant ces spectacles. Il y a une plus grande proximité avec les spectateurs. Tu peux les regarder dans les yeux durant tes performances», a soutenu Patrick Chan.

Ce dernier a longuement parlé de ses nouveaux projets de carrière. Il compte bien lancer sa propre école de patinage à Vancouver, sa nouvelle ville d’adoption depuis sept mois.

«Je veux aider les patineurs qui font carrière dans les épreuves individuelles à rester au pays. Moi, j’avais dû quitter le pays et poursuivre mon développement pendant sept ans aux États-Unis. Je veux offrir une option à ces jeunes. C’est un de mes rêves. Puis Vancouver, c’est une belle ville.»

C’est justement dans la métropole de la Colombie-Britannique que prendra fin la tournée «Stars on Ice», le 17 mai, après 12 représentations en 21 jours.

«C’est une belle façon de compléter ce qui aura été une saison spéciale de patinage artistique pour nous tous... une saison phénoménale», a avoué Patrick Chan.

Le Canada a remporté quatre médailles en patinage artistique aux Jeux. En plus de l’or en équipe, il y a Virtue et Moir qui ont mis la main sur la couronne olympique en danse. Quant au duo Duhamel-Radford, il a récolté le bronze. Même chose pour Osmond chez les femmes.

À part Osmond et Daleman, tous ces patineurs ont annoncé leur retraite de la compétition.

«Je ne suis pas inquiet pour l’avenir de notre sport au pays, a affirmé Chan.

«Il y a de beaux duos qui poussent en couple et en danse. Puis il y a de bons programmes de développement pour les paires à Montréal avec les entraîneurs Bruno (Marcotte), Richard (Gauthier) de même que Marie-France (Dubreuil) et Patrice (Lauzon). C’est prometteur de ce côté-là.»