Thomas Bach discute avec Kim Il Guk, le ministre nord-coréen de la Culture et du Sport, avant de rencontrer Kim Jong-Un.

Le président du CIO se rend en Corée du Nord

PYONGYANG — Le président du Comité international olympique Thomas Bach a rencontré le leader nord-coréen Kim Jong-un à Pyongyang.

Bach a mentionné à l’équipe de télévision de l’Associated Press qu’il avait obtenu une rencontre formelle d’une trentaine de minutes suivie d’une autre informelle de 45 minutes pendant un match de soccer disputé vendredi après-midi au gigantesque stade du Premier-Mai de Pyongyang.

« Nous avons eu une discussion très constructive au cours de laquelle il est devenu évident que le guide suprême avait une vision claire du rôle que le sport peut jouer dans la société, notamment au niveau de l’éducation et de la santé », a mentionné Bach.

Il a ajouté que Kim lui avait confié que la participation de la Corée du Nord aux Jeux de Pyeongchang ainsi que la décision de faire défiler ses athlètes avec ceux de la Corée du Sud avaient été « une contribution importante à l’ouverture d’un dialogue de paix ».

Il a mentionné que Kim appuie son plan de permettre aux athlètes nord-coréens de participer aux Jeux d’été de Tokyo en 2020 et à ceux d’hiver de Pékin en 2022.

« Le guide suprême Kim Jong-un a appuyé sans réserve ce plan lors de notre rencontre cet après-midi, a-t-il évoqué. Il a expliqué que le sport est un des piliers de son plan de développement pour l’avenir de la République populaire démocratique de Corée. »

Bach est arrivé à Pyongyang jeudi afin de discuter du développement des sports en Corée du Nord, ainsi que de la préparation des athlètes afin qu’ils se qualifient officiellement pour les prochains JO. Il est le premier dirigeant étranger à rencontrer Kim depuis que le leader nord-coréen est rentré dans son pays à la suite d’un sommet tenu à Pékin en compagnie du président chinois Xi Jinping.