Ian Happ a frappé le tout premier lancer de la saison 2018 derrière la clôture.

Le premier frappeur n’est plus ce qu’il était

Quand Ian Happ a frappé le tout premier lancer de la saison 2018 derrière la clôture, il a aussi procuré le tout premier fait saillant de cette première journée d’activités. Mais le coup de canon du voltigeur des Cubs de Chicago n’était pas exactement une surprise.

L’époque où le premier frappeur du rôle devait être un rapide frappeur de simples est révolue. Maintenant, les joueurs comme Happ — qui a obtenu 24 circuits, mais huit buts volés l’an dernier — constituent davantage le nouveau profil.

Le débat au sujet de l’importance de la moyenne de présence sur les sentiers ne fait plus rage, surtout dans le haut du rôle offensif. Ça aide d’avoir des coureurs sur les buts quand les frappeurs de puissance du milieu du rôle se pointent au marbre.

Mais les buts volés sont plus utiles dans le bas du rôle dorénavant, afin d’aider la production de frappeurs plus faibles.

Bien que ce soit toujours agréable de compter sur un marchand de vitesse comme premier frappeur, ce n’est plus un prérequis.

Le circuit de Happ a ainsi donné une avance instantanée de 1-0 aux Cubs face aux Marlins de Miami. George Springer a aussi fait de même pour les Astros de Houston face aux Rangers du Texas quelques heures plus tard.

Même avec le rapide Jose Altuve dans la formation, Springer a été le principal premier frappeur des Astros en 2017. Il a terminé avec 34 circuits et seulement cinq buts volés.

Les Orioles de Baltimore insèrent même le puissant Chris Davis au haut du rôle cette saison. Davis n’a jamais volé plus de quatre buts en une campagne.

Il est davantage reconnu pour ses circuits et pour soutirer des buts sur balles, mais il aura assurément à améliorer sa moyenne au bâton, qui s’est chiffrée à ,215 en 2017 s’il veut conserver ce poste. Avant les matchs de lundi, il n’avait pas obtenu de coup sûr en 12 présences.

En parlant de vitesse...

Les Yankees de New York comptent peut-être sur plusieurs frappeurs de puissance, mais le voltigeur des Blue Jays de Toronto Kevin Pillar leur a montré à quoi peut servir la vitesse.

Après un simple en huitième manche samedi, Pillar a volé le deuxième, le troisième, puis le marbre contre le releveur Dellin Betances.

Le receveur Gary Sanchez n’a même pas tenté un relais sur les deux premiers larcins, tandis que sur le vol du marbre, Betances a effectué un mauvais lancer après le départ de Pillar.

Oh oui !

Shohei Ohtani a remporté son premier match comme partant dimanche en allouant trois points sur trois coups sûrs en six manches pour les Angels de Los Angeles. Jeudi, il avait obtenu un coup sûr en cinq présences au bâton.

La sensation japonaise est ainsi devenue le premier joueur des Majeures depuis 1919 à voir son nom inscrit sur la formation partante de premier match de la saison ailleurs qu’au monticule avant d’amorcer un match comme lanceur partant moins de 10 jours plus tard.

Le dernier à avoir réussi l’exploit était un certain Babe Ruth.

Mesures extrêmes

Après la défensive concentrée, qui voit l’un des côtés de l’avant-champ occupé par les quatre joueurs défensifs pour maximiser les chances de retrait en diminuant l’espace contre les frappeurs reconnus pour tirer la balle, les Astros de Houston ont introduit le champ extérieur à quatre joueurs lors du camp d’entraînement.

Cette méthode a maintenant été officiellement utilisée dans une rencontre de saison régulière.

Ainsi, le cogneur de puissance des Rangers du Texas Joey Gallo, auteur de 41 longues balles la saison dernière, s’est fait servir cette médecine en quelques occasions dans la série face aux Astros. Selon Fangraphs.com, seulement 28 pour cent des balles mises en jeu par Gallo l’an dernier ont été frappées au sol. Gallo a résolu le problème en frappant un circuit par-dessus les quatre voltigeurs, dimanche.

Pas de chance

Les Dodgers de Los Angeles ont dominé les Giants de San Francisco 14-2 au pointage dans leur série de quatre rencontres. Pourtant, les deux équipes ont une fiche de 2-2.

C’est que l’attaque des Dodgers a été incapable d’appuyer les performances de leurs partants Clayton Kershaw et Alex Wood lors des deux premiers matchs de la saison, et les Giants en ont profité pour signer deux victoires de 1-0. Les Dodgers ont rebondi avec des victoires de 5-0 et 9-0.

Record pour Davidson

Matt Davidson, des White Sox de Chicago, a réussi un exploit peu banal en devenant seulement le quatrième joueur de l’histoire à frapper trois circuits lors du match d’ouverture.

Il a ainsi rejoint George Bell (1988), Tuffy Rhodes (1994) et Dmitri Young (2005) dans ce club très sélect. De ces quatre joueurs, trois, dont Davidson, ont réussi l’exploit contre les Royals de Kansas City.