Jim «The Anvil» Neidhart encaisse un coup de William Perry

Le lutteur Jim «The Anvil» Neidhart est décédé

STAMFORD — L’ancien joueur de football et lutteur professionnel Jim «The Anvil» Neidhart, qui a remporté deux titres mondiaux par équipe au cours de sa carrière dans la World Wrestling Entertainment (WWE), est décédé. Il avait 63 ans.

La WWE a confirmé son décès, lundi, dans un communiqué sur son site internet. Le bureau du shérif de Pasco, en Floride, a indiqué que Neidhart était tombé chez lui, s’était cogné la tête et avait «succombé à ses blessures» à Wesley Chapel, en Floride.

Neidhart, originaire de Tampa, en Floride, a joué avec les Raiders d’Oakland et les Cowboys de Dallas avant de se tourner vers la lutte professionnelle. Entraîné par Stu Hart, membre du Temple de la renommée de la WWE, il a connu son plus grand succès sur le ring en tant qu’équipe avec son beau-frère Bret (Hit Man) Hart.

«Stupéfait et attristé. Je n’ai tout simplement pas les mots pour le moment», a déclaré Hart sur son compte Twitter avec une photo d’eux à leur apogée de leur carrière.

Connus pour leurs tenues roses et noires, Neidhart et Hart ont conservé leurs ceintures pendant presque un an après avoir battu les British Bulldogs au début de 1987. Ils ont connu un autre long règne après avoir battu Demolition au milieu des années 1990.

Neidhart a également fait équipe avec le jeune frère de Bret, Owen, et a aussi lutté seul. Les deux frères Hart se sont joints à Neidhart, Davey Boy Smith et Brian Pillman au sein d’une Hart Foundation reconstituée qui a connu un franc succès en 1997.

Après avoir quitté la WWE plus tard cette année-là, Neidhart a fait un bref passage dans la World Championship Wrestling. Sa fille, Natalya, est actuellement une vedette de la WWE.