Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien des Sénateurs Marcus Högberg tente de freiner un élan du centre des Oilers Connor McDavid sur cette séquence. À son premier match dans la LNH depuis le 18 février, Högberg a repoussé 31 lancers dans la défaite de 4-2 mercredi soir au Centre Canadian Tire.
Le gardien des Sénateurs Marcus Högberg tente de freiner un élan du centre des Oilers Connor McDavid sur cette séquence. À son premier match dans la LNH depuis le 18 février, Högberg a repoussé 31 lancers dans la défaite de 4-2 mercredi soir au Centre Canadian Tire.

Le duo Draisaitl-McDavid toujours trop fort pour les Sénateurs [PHOTOS et VIDÉO]

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Marcus Högberg a bien essayé, mais il n’a pas été en mesure d’empêcher du duo infernal de Connor McDavid et Leon Draisaitl de poursuivre son travail de destruction des Sénateurs.

À son retour devant le filet après une absence de six semaines en raison d’une blessure à l’aine, Högberg n’a pas eu l’air trop affecté par le départ de l’entraîneur des gardiens Pierre Groulx, repoussant 31 lancers. Mais Draisaitl l’a déjoué deux fois et McDavid a réussi le but gagnant avec un peu plus de six minutes à jouer au troisième tiers dans la victoire de 3-2 des Oilers d’Edmonton mercredi au Centre Canadian Tire, leur huitième consécutive cette saison contre Ottawa. Draisaitl a complété son tour du chapeau dans un filet désert avec 0,7 secondes à jouer, sur une passe de McDavid, pour une récolte de quatre points chacun.

Le cinquième but en cinq matches de Connor Brown en début de troisième période a créé l’égalité 2-2, alors que Josh Norris avait compté à la première minute du deuxième tiers pour faire 1-1 sur une belle pièce de jeu amorcée par Thomas Chabot. Mikko Koskinen a repoussé les 28 autres lancers des locaux devant le filet d’Edmonton.

Avec ses trois buts à chaque fois sur des passes de Connor McDavid, Draisaitl a enregistré ses 8e, 9e et 10e buts contre les Sénateurs, reléguant aux oubliettes le record de huit buts en une saison contre eux qui appartenait à Joe Sakic et Owen Nolan, des Nordiques, depuis la saison inaugurale de 1992-1993. Lui et McDavid totalisent maintenant 41 points contre Ottawa en 2021, rien de moins !

«Je me sentais bien, les deux matches que j’ai joué à Belleville ont aidé à retrouver mes sensations devant le filet. J’avais joué deux bons matches aussi avant d’être blessé et j’ai tenté de repartir de là, a indiqué Högberg après coup, lui qui en avait arraché en début de saison. Contre eux (Draisaitl et McDavid), il faut toujours être prêt, penser rapidement et réagir vite.»

Concernant le départ de Groulx, il a ajouté : «Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai apprécié travailler avec lui, il est un très bon gars, un gars d’équipe qui nous poussait dans le dos. J’ai rencontré le nouvel entraîneur (Zac Bierk) et j’ai déjà pratiqué avec lui.»

Brady Tkachuk renverse Leon Draisaitl.

Högberg n’a rien pu faire sur le but gagnant de McDavid, survenu après une longue présence à tourner en périphérie dans la zone d’Ottawa avec 6:06 à jouer. Le meilleur compteur de la LNH s’est finalement amené à un contre un et il s’est moqué de Chris Tierney pour ensuite atteindre la lucarne.

«On leur a donné la rondelle en troisième et nos gars n’ont pas pu changer pour qu’on ait le bon ‘match up’ contre leurs gros joueurs. Ils nous ont gardés embouteillés dans notre zone et la rondelle s’est ramassée dans notre filet», analysait l’entraîneur-chef D.J. Smith en visioconférence, lui qui a souligné la performance de son gardien «qui a fait les arrêts qu’il avait à faire et qui avait l’air confiant» en plus d'indiquer que Matt Murray n'est pas prêt à revenir au jeu jeudi.

À cinq contre cinq, Smith a tenté d’utiliser autant que possible le trio de Norris entre Brady Tkachuk et Nick Paul pour contrer les efforts de McDavid et Draisaitl, et ils ont bien fait avec l’aide des 12 mises au jeu sur 17 remportées par le centre recrue, qui a aussi obtenu son 10e but de la campagne. Il n’a été sur la glace que pour un but, celui dans un filet désert.

«C’est frustrant, j’ai trouvé que nous avons joué un bon match et qu’on méritait peut-être un meilleur résultat, mais ce sont des choses qui arrivent parfois, leurs gros joueurs sont venus pour jouer et ils ont compté de gros buts, a indiqué Norris. C’est une longue saison contre eux, on ne veut pas finir avec un oeuf (zéro) pour la saison. On va trouver un moyen d’en gagner un (match) en jouant un bon 60 minutes (jeudi soir, lors du neuvième et dernier duel entre les deux clubs).»

Brown ne souvenait pas de la dernière fois où il a connu une séquence de cinq matches avec un but. «Peut-être que c’était dans la LHOntario», a-t-il dit, lui qui était un coéquipier de McDavid avec les Otters d’Erie. «Leurs joueurs d’élite ont fait des jeux de niveau élite contre nous et on doit continuer à se battre... On doit rester loin du banc des punitions si on veut les battre (jeudi), ils font d’excellents jeux. Et on doit aussi trouver un moyen de ralentir leurs gros joueurs, de les garder à l’extérieur», a-t-il ajouté.

C’est plus facile à dire qu’à faire, évidemment.

››› Le sommaire du match